20/11/2019 17:54
À l’occasion des Fêtes des enseignants vietnamiens (20 novembre) et des enseignants de français (28 novembre), nous vous présentons un poème de Pham Tiên Dung, un Vietnamien francophone, poète et lecteur du Courrier du Vietnam.

>>Un éternel amoureux
>>Une enseignante dévouée pour les jeunes défavorisés
 


À tous mes collègues enseignants respectueux de la déontologie !

La grandeur d'un pays commence dès l'école
Le succès des jeunes, sa plus belle auréole
C'est l'œuvre commune de tous les enseignants
Et des sacrifices de la part des parents

S'il faut quelque chose pour changer notre monde
En le rendant meilleur de manière profonde
C'est le dévouement, la détermination
De ceux qui tous les jours font de l'éducation

On a besoin de vous, chers respectables maîtres
Avec coeur et esprit vous savez faire naître
Plusieurs générations pour gérer l'avenir
Dans un monde complexe où il faut bien choisir!

 

Phạm Tiến Dũng/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

À Hanoï, au village de l’encens parfumé De passage dans la commune de Quang Phú Câu, en périphérie de Hanoï, on sera saisi par l’ambiance qui anime les fabricants d’encens. Ces bâtonnets sont brûlés par millions lors des fêtes traditionnelles, surtout à l’occasion du Nouvel An.