26/06/2022 08:05
L’enfant prodige d’origine vietnamienne Alisa Pham est devenue la plus jeune étudiante de l’Université néo-zélandaise de technologie d’Auckland. Elle a battu le record de sa demi-sœur, Vicky Ngo Ngoc, qui y avait fait sa rentrée à l’âge de 13 ans.
>>Khanh Linh, la future ingénieure informatique la plus jeune du Vietnam
>>Deux étudiants brillants parmi les "Étoiles de janvier"

Alisa Pham, étudiante d’origine vietnamienne de 12 ans.
Photo : CTV/CVN

À seulement 12 ans, Alisa Pham suit ses études universitaires à l’Université de technologie d’Auckland (AUT), en Nouvelle-Zélande. Elle a intégré un double cursus en image de marque numérique (creative branding) et en marketing numérique (digital marketing).  

La demi-sœur d’Alisa, Vicky Ngô Ngoc, qui a obtenu son diplôme l’année dernière, avait 13 ans lorsqu’elle est entrée à l’AUT en 2020 et elle était alors la plus jeune étudiante de cette université.

"Alisa est notre plus jeune étudiante", a déclaré la porte-parole de l’AUT, Alison Sykora. "Nos universitaires rapportent qu’elle est engagée, décontractée et qu’elle impressionne tout le monde par sa maturité et son intelligence", a-t-elle souligné.

Deux sœurs de génie

Le génie de l’enfant n’est pas passé inaperçu : le bureau d’admission du premier cycle de l’Université de Stanford souhaite rencontrer la jeune fille pour éventuellement l’accueillir en première année.

L’AUT a déclaré qu’elle devait mettre en place des systèmes de soutien similaires à ceux qu’elle avait mis en place pour la demi-sœur d’Alisa. Cela comprend des dispositions de sécurité spéciales, un ambassadeur pour l’accompagner aux cours pendant son premier semestre et des réunions régulières avec les assistants d’éducation.

Alisa et sa demi-sœur Vicky sont arrivées en Nouvelle-Zélande du Vietnam en 2017, avec leur mère.

Elle a commencé comme élève de quatrième année à l’école St Thomas en 2018. Puis, à l’école Auckland Normal Intermediate et ensuite, au collège Selwyn l’année dernière.

Elle a terminé ses études secondaires en dix mois, en grande partie à domicile en raison de la pandémie de COVID-19.

Alisa Pham (droite) et sa demi-sœur Vicky Ngo Ngoc.
Photo : CTV/CVN

La candidature d’Alisa pour étudier le droit à l’AUT n’a pas été retenue, mais être acceptée dans des études de communication pourrait être "une bénédiction déguisée" car son rêve est de devenir journaliste, a-t-elle expliqué.

Elle a déclaré qu’elle s’inspirait de sa sœur Vicky, qui a obtenu son diplôme en décembre du programme BSC - Mathématiques appliquées de l’AUT à l’âge de seulement 15 ans et poursuit actuellement son doctorat en science des données.

Malgré son intelligence bien supérieure à la moyenne, Alisa est encore clairement une enfant, qui riait pendant l’interview lorsqu’elle évoquait ses passe-temps favoris, à servir le squash, la natation et l’art.

"J’aime dessiner des bandes dessinées et des dessins de mode quand je suis seule, mais avec des amis, j’aime faire du sport ou jouer à des jeux", a-t-elle confié. Et d’ajouter : "Je suis comme tous les autres enfants, j’ai des passe-temps normaux".

L’Université néo-zélandaise de technologie d’Auckland.
Photo : ST/CVN

La mère d’Alisa a déclaré qu’elle avait choisi de déménager en Nouvelle-Zélande pour que ses enfants puissent avoir un environnement sûr et agréable et de meilleures opportunités.

"Je suis une mère célibataire, donc ma vie est centrée sur mes deux filles", a-t-elle partagé. Selon elle, Alisa était capable de lire à l’âge de deux ans. Elle est aussi très bonne en langues. "Je suis impressionnée par la façon dont elle a pu utiliser l’anglais couramment en quelques années", a affirmé la mère.

Une fille active

Sous la direction de sa mère, Alisa a fondé, en 2020, une organisation non gouvernementale (ONG) appelée The House of Wisdom, proposant des cours d’anglais en ligne, des formations en compétences générales et des conseils en investissement.

"Alisa gère des programmes en ligne, fournit des conseils aux enfants au Vietnam et est récemment devenue porte-parole pour soutenir ceux qui ont perdu leurs parents à cause de la COVID-19", a dévoilé la mère.

En plus de bien étudier, Alisa a également été active en matière d’investissement en actions en bourse ces trois dernières années.

"Elle vit la vie universitaire, même si elle était un peu nerveuse au début. J’attends avec impatience qu’elle puisse assister à des cours en présentiel et rencontrer les autres élèves lorsque la situation épidémique le permettra. À l’avenir, l’étudiante envisage toujours d’obtenir un diplôme en droit après avoir terminé ses études en communication", a précisé la mère.

Selon M. Andrew Speed, directeur adjoint du collège Selwyn, Alisa a obtenu d’excellents résultats au secondaire et a réussi les examens d’entrée. Elle a fait preuve de dynamisme et d’une grande autonomie qui lui permettront d’exceller dans le milieu universitaire.

Phuong Nga/CVN
 

Une université de renommée mondiale

L’Université de technologie d’Auckland (AUT) est une université moderne de renommée mondiale située dans la belle ville multiculturelle d’Auckland. Il s’agit de la deuxième plus grande université de Nouvelle-Zélande, connue pour ses perspectives internationales, ses installations d’enseignement et d’étudiants exceptionnelles, son environnement d’apprentissage interactif et son accent sur les connexions industrielles, l’employabilité et la recherche qui ont un impact positif sur la société.

En tant qu’université jeune, AUT est l’une des meilleures universités au monde. Elle se classe dans le top 1% des universités dans le monde, 1ère en Nouvelle-Zélande pour l’impact mondial de la recherche et 16e au monde pour l’impact social.

(Source : NCUK/CVN)
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.