Dông Ba, un marché populaire de la ville de Huê

Situé dans la ville de Huê, province de Thua Thiên-Huê, Dông Ba est le marché traditionnel le plus célèbre de l’ancienne capitale impériale, d’où sa grande valeur à la fois culturelle et historique.

>>Thuân An, une paisible plage de Huê

>>À Huê, le tourisme veut se remettre en selle grâce au vélo

>>Découverte de deux portes dans la cité impériale de Huê

Le marché Dông Ba à Huê

Le marché Dông Ba se trouve au 2, rue Trân Hung Dao, ville de Huê, province de Thua Thiên-Huê (Centre), le long de la rivière Huong (Parfums) et à un kilomètre du pont Tràng Tiên.

Autrefois, sous le règne du roi Gia Long (1802-1819), fondateur de la dynastie impériale des Nguyên, il y avait un grand marché appelé Qui Gia situé près de la porte Chanh Dông (Dông Ba) de la Citadelle impériale de Huê. Le nom "Qui Gia" a marqué le retour de cette dynastie dans la capitale Phu Xuân (Huê d’aujourd’hui). Mais la ville impériale fut attaquée en 1885 par les colonialistes français et le marché Qui Gia fut alors brûlé.

Le roi Dông Khanh (1864-1889) fit reconstruire un marché en 1887 sur la base de l’ancien marché Qui Gia et le rebaptisa Dông Ba. Et depuis lors, le marché fait battre le cœur de la ville. Hormis les tombes et pagodes, de nombreuses agences touristiques ajoutent maintenant le marché Dông Ba dans leur programme de découverte de Huê afin d’aider les touristes à mieux comprendre un aspect plus populaire de la ville.

Un lieu d’échange, une valeur culturelle

En entrant dans ce marché d’une superficie de plus de 47.000 m2, les voyageurs tombent sur le vieux clocher se dressant fièrement au milieu du complexe de bâtiments.

Le marché Dông Ba vend de nombreux produits touristiques dont le chapeau conique à poème.

"Les touristes aiment vraiment visiter le marché Dông Ba, ils y trouvent de nombreux souvenirs à acheter. Avant la pandémie de COVID-19, j’accueillais chaque jour des centaines de clients dans mon magasin de chapeaux", a partagé Lê Thi Bich Ngoc, une commerçante. Les voyageurs visitent Dông Ba parce que l’on y vend en effet de nombreux produits et spécialités locales, mais aussi parce qu’il est un symbole de la culture de Huê.

Dans cette période de modernisation et de développement, les supermarchés et centres commerciaux font partout leur apparition. Par contraste, le marché garde une place unique dans le cœur des Huéens. Peu importe comment la ville change, cet endroit conserve toujours son caractère d’antan. C’est un des symboles de Huê. Qui plus est, ce lieu dispose toujours de nombreux produits de qualité diversifiée et à des prix abordables.

Dông Ba comprend en son centre un immeuble de trois étages, appelé "le clocher", entouré de rangées de maisons formant une ceinture en U. Le 3e étage du clocher est destiné aux étoffes et portemanteaux. Le 2e est l’endroit dédié aux objets artisanaux que les voyageurs aiment ramener comme souvenirs. On peut citer par exemple le non bài tho (chapeau conique à poème), les articles de poterie de l’ancien village de Phuoc Tich...

Au 1er étage, des stands vendent des fruits de mer séchés et des dizaines de sortes de saumures de poisson locales ainsi que de la pâte de crevettes. Ces plats sont uniques et spéciaux.

"Ce marché est toujours un espace marchand important de la province. Il fait la fierté des Huéens et apporte des emplois stables à de nombreuses personnes", a indiqué Phan Thiên Dinh, secrétaire du Comité du Parti de la ville.

Lieu animé par les échanges de marchandises, le marché Dông Ba révèle aussi les valeurs culturelles locales, la vie et les activités des habitants. Si vous voyagez dans la ville de Huê, n’oubliez pas de visiter le marché Dông Ba ouvert de 03h00 du matin à 20h30.

Mai Huong/CVN

back to top