06/07/2020 19:06
Deux ans après la première transplantation hépatique (le 16 juin 2018), l'hôpital de l'Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville (HUMP-HCM) a réalisé avec succès 11 greffes de foie. Pour les deux derniers cas, l'hôpital était intervenu sans aide d'aucun expert étranger. Il s'agit d'une étape importante pour l’HUMP-HCM, surtout pour le personnel spécialisé en transplantation hépatique.
>>Hôpital pédiatrique national : succès de deux greffes de foie sur enfants
>>Huê : 21 cas de greffe d’organes en un mois 
>>Coopération dans la greffe de foie entre l’Hôpital central de Huê et un Centre médical sud-coréen

L’HUMP-HCM a utilisé les techniques de transplantation hépatique de l'hôpital Korea Asan.

Avec ses 10e et 11e greffes réussies, l'Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville est devenue l'un des premiers hôpitaux du Sud à pratiquer les techniques de transplantation hépatique. Cet évènement et ses retombées permettront d’améliorer l’espérance de vie des plus malades ainsi que la qualité de vie des personnes atteintes de cirrhose, de cancer du foie mais aussi d’assurer des soins hospitaliers plus modernes et efficaces.

Les deux derniers cas d'intervention chirurgicale, dans le contexte épidémique de COVID-19, ont concerné le patient H.V.L (36 ans, habitant de Hô Chi Minh-Ville), qui a reçu le foie d'une donneuse en mort cérébrale à Hanoï, et la patiente H.T.P (61 ans, habitante saigonnaise), qui a reçu le foie de son benjamin. Le patient H.V.L nous a révélé ses sentiments : "C’est un miracle et une chance inouïe. Désormais, je peux vivre comme une personne normale, pouvant prendre soin de mes parents, de ma femme et de mes deux enfants. Pour moi, il n'y a pas de plus grand bonheur que cela. Ayant pu recevoir ainsi un si gros cadeau, ce sera désormais à mon tour de donner tout ce que je peux pour ma famille et la société".

La famille de la patiente H.T.P prend la pose à l'hôpital de l'Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville.

Le docteur Trân Công Duy Long, chef adjoint du Département d'h épatologie - bile - pancréas, a notamment souligné que : "Ces interventions chirurgicales ont été réalisées pendant la saison épidémique. Nous n’avons donc pas eu de soutien direct d'experts venant d’autres hôpitaux nationaux et internationaux. Ces bons résultats nous donnent une grosse confiance en nous et dans notre capacité à maîtriser la transplantation d'organes".

Renforcer la formation de la main-d'œuvre 

Après avoir reçu l’autorisation du ministère de la Santé de déployer la technique de transplantation hépatique à partir de donneurs vivants et de donneurs de mort cérébrale (21 mars 2018), l’HUPM-HCM a constamment amélioré les qualifications de ses équipes, des infrastructures, des équipements et en mettant l’accent sur les capacités organisationnelles de l’établissement afin d’améliorer la coopération cruciale entre ses départements, divisions, unités tels que le département d’administration, celui des matériaux et équipements, celui d'hépatologie - bile - pancréas, celui d'anesthésie, celui de réanimation intensive, celui de contrôle des infections et celui de pharmacie.

Le Professeur Truong Quang Binh, directeur adjoint de l'HUPM-HCM, a déclaré que "l'hôpital a dispensé une formation à plus de 30 personnes, notamment des spécialistes, des infirmières, des chirurgiens, des spécialistes de l'imagerie, des anesthésistes et des spécialistes de la réanimation. Pendant ce temps, toutes les forces vives ont participé également à des conférences, des séminaires sur ce domaine en général et sur la transplantation d'organes en particulier afin d’apprendre des expériences internationales de République de Corée, de Taïwan (Chine) ou des États-Unis. Avec le soutien et le transfert de technologie de l'hôpital Korea Asan, HUPM-HCM a réalisé avec succès neuf transplantations hépatiques. Un fait notable est que, pendant la situation de la COVID-19, l'hôpital a pu encore mettre en œuvre cette technique complexe avec la démonstration la plus évidente du succès des 10e et 11e cas, apportant des avantages pratiques et concrets sur la santé et l’économie pour les patients et leurs proches".

Le Professeur agrégé Nguyên Hoàng Bac, directeur de l'HUPM-HCM a conclu : "Pour qu’une transplantation hépatique soit un succès, il est nécessaire d’accumuler les connaissances, les expériences et de savoir utiliser les techniques les plus complexes. Alors, dans les années à venir, l'hôpital continuera d'inviter des experts de République de Corée, des États-Unis et de prestigieux centres de transplantation hépatique du monde entier pour former les équipes, permettant le déploiement de diverses techniques de transplantation afin d'améliorer l'efficacité de traitement des patients".

Texte et photos : Quang Châu/CVN

 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.