06/04/2021 22:24
>>Le Sénégal dépasse le cap des 1.000 décès liés au coronavirus
>>Sénégal : vers la fin de l'état de catastrophe sanitaire
>>Sénégal : plus de 4.300 femmes dépistées des cancers 

Des techniciens sont venus à bout après presque quatre mois d'efforts de l'incendie d'un puits de gaz qui avait jeté l'alarme parmi les populations locales dans l'ouest du Sénégal, a annoncé lundi 5 avril la société pétrolière nationale (Petrosen). "Rendons grâce à Dieu, le puits de Ngadiaga, en flammes depuis le 19 décembre, est enfin maîtrisé", a indiqué dans un communiqué le porte-parole de Petrosen, Ibrahima Bachir Dramé. "Grâce au travail acharné des équipes pluridisciplinaires de Fortesa et de Halliburton, le feu est complètement éteint, le gaz n'arrivant plus", a ajouté le porte-parole de Petrosen, co-exploitant avec Fortesa du champ gazier de Ngadiaga. Devant la difficulté à maîtriser l'incendie, le groupe de services pétroliers américain Halliburton avait été appelé à la rescousse. Le puits exploité depuis le début des années 2000, l'un des 11 du champ de Ngadiaga dans la région de Thiès, a pris feu à cause d'une fuite lors de travaux de forage. Il s'agissait de relier au réseau de production une couche inférieure de gaz censée compenser l'épuisement de la couche supérieure. La fuite a provoqué des flammes spectaculaires qui ont semé la peur chez les habitants des localités voisines ainsi que des inquiétudes pour l'environnement. La production du champ de Ngadiaga est entièrement achetée par la Sococim, une cimenterie près de Dakar, où elle est acheminée par 36 km de pipeline, selon Petrosen. Le gaz onshore de Ngadiaga, découvert en 1993, est différent de celui offshore découvert ces dernières années à la frontière Sénégal/Mauritanie, que ces deux pays sont convenus d'exploiter prochainement en commun.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.