19/04/2021 00:30
Le Service des communications et des transports de Hô Chi Minh-Ville a proposé au Comité populaire municipal d'allouer des ressources financières pour l'achèvement des principaux axes routiers reliant des ports de la ville.
>>Enquête sur un projet de réduction de la congestion au port de Cat Lai
>>HCM-Ville lance de grands projets de circulation pour réduire la congestion
>>Tân Cang Sài Gon, leader du secteur portuaire au Vietnam

Bouchon de circulation vers le port de Cát Lái. 

Six projets

Dans le document soumis au Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville par le Service municipal des communications et des transports figurent en particulier six projets permettant de relier les zones portuaires entre elles et de réduire ainsi la congestion du trafic. Il comprend également un volet finances publiques puisque le projet aidera dans le même temps à organiser de manière plus efficace la perception des redevances d’infrastructure autour des zones portuaires et ce dès le début juillet 2021. 

Le Service municipal des communications et des transports a annoncé que le plan d'investissement public pour la période 2021-2025 de la ville avait été approuvé par le Premier ministre.

Il a indiqué que dans ce plan d’investissement, il y avait six projets de transport reliant les zones portuaires. Divisés en trois groupes, ils nécessiteront la mobilisation d'environ 27.488 milliards de dôngs de capitaux.

En outre, d'autres projets de voirie sont actuellement déployés ou seront mis en place dans les temps à venirs tels que l'autoroute Hanoï, l'axe routier Nord-Sud ou la route de la ceinture Est.

Baisser les coûts logistiques

 Au port de Cát Lái à Hô Chi Minh-Ville. 

Pour financer les travaux de ces nouvelles infrastructures routières, le Service municipal des communications et des transports a décidé de mettre en place une redevance, en faveur en priorité des axes reliant les ports.

Vo Kim Cuong, ancien architecte en chef adjoint de Hô Chi Minh-Ville, estime que cet investissement est très important, permettant en effet de faciliter la circulation des marchandises depuis le lieu de production aux ports. Selon lui, les six projets de transport proposés par ledit Service sont appropriés, mais il faut advantage prioriser.

D'après M. Cuong, il est nécessaire de construire rapidement les rocades 2 et 3 afin d’interdire l’accès des poids lourds à l'autoroute Hanoï. De plus, la ville devra construire vite le pont de Cát Lái reliant Hô Chi Minh-Ville à Nhon Trach (province voisine de Dông Nai) pour limiter les camions qui entrent dans le centre de la ville de Thu Duc.

Enfin, Vo Kim Cuong indique que la redevance et les nouveaux coûts liés à ces infrastructures doivent être évalués avec rigueur. En effet, les coûts de logistique à Hô Chi Minh-Ville sont déjà élevés, impactant négativement la compétitivité des produits vietnamiens et donc le niveau des exportations. Selon lui, la ville doit trouver des moyens de réduire ces coûts, notamment en abaissant les frais portuaires. 

"Si l’on pense que les redevances élevées serviront bien la construction de routes, il faut se méfier de l’effet pervers sur le coût de la logistique. Par conséquent, il est important de calculer soigneusement et de se coordonner entre l'économie maritime et l'économie portuaire pour faciliter la croissance des services de logistiques", a conclu M. Cuong. 
 

D'autres travaux en cours à Hô Chi Minh-Ville

- Deux nouveaux tronçons de la rocade 2 sur l'autoroute Hanoï. 

- Deux voies supplémentaires de l'axe routier Nord-Sud, de la rue Nguyên Van Linh au pont de Bà Chiêm, soit 6,7 km de routes.

- La rocade de l’Est de la ville, allant du pont de Phú My à l'intersection de My Thuy (ville de Thu Duc), soit 2,9 km de long avec 6 voies. 

- La ceinture Est, allant de l'intersection de My Thuy jusqu’à la rue Nguyên Duy Trinh (ville de Thu Duc), longue de 2,2 km avec 6 voies. 
 

Texte et photos : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.