18/04/2021 11:05
La coopération entre organismes publics et entreprises privées a permis à la province de Quang Ninh (Nord) de mobiliser des dizaines de milliers de milliards de dôngs pour ses projets de construction. Une des clés de son boom économique de ces dernières années.
>>Faciliter les affaires, clé de la relance économique
>>Quang Ninh, moteur économique du Nord

Quang Ninh est la première localité autorisée à déployer des projets sous forme de partenariat public-privé.

Un jour du printemps dans la province de Quang Ninh (Nord). Les travaux de construction de l’autoroute reliant le district de Vân Dôn à la ville de Mong Cai battent leur plein. Des files de poids lourds vont et viennent continuellement. Plus de 300 ouvriers sont à pied d’œuvre sur le chantier, prévu d’être terminé fin 2021.

La localité la mieux pourvue en autoroutes

L’autoroute Vân Dôn - Mong Cai est le fruit d’un partenariat entre organisme publics et entreprises privées, permettant à l’économie locale de faire un bond en avant.

Selon Nguyên Xuân Tùng, directeur de la Société de construction d’infrastructures routières Cienco 589, les travaux ont commencé en octobre 2020, au début de la saison sèche. "Le chantier ne s’arrête jamais. Malgré le volume de travaux, nous finirons la route en fin d’année comme prévu", affirme-t-il.

La construction de l’autoroute Vân Dôn - Quang Ninh, d’une longueur de plus de 80 km, est financée par le budget provincial et des capitaux privés. Il s’agit de l’un des trois projets majeurs de Quang Ninh issus d’un partenariat public-privé, selon Nguyên Xuân Ky, secrétaire du Comité provincial du Parti de Quang Ninh. Cet axe renforcera le partenariat entre la province et les zones économiques importantes du Nord du pays, entre les pays de l’ASEAN et ceux du Nord-Est de l’Asie, ajoute-t-il.

Nguyên Xuân Ky souligne que cette autoroute est le dernier morceau de la ligne Hanoï - Hai Phong - Ha Long - Vân Dôn - Mong Cai. Ainsi, une fois terminée, la province de Quang Ninh aura plus de 200 km d’autoroutes et deviendra ainsi la localité du pays la mieux pourvue en la matière.

Le deuxième projet porte sur la construction du port de Vân Ninh à Mong Cai, d’un coût d’environ 5.000 milliards de dôngs. Concrètement, la province prendra en charge la construction de la route amenant au port, et le reste, infrastructures et logistiques, sera pris en charge par des fonds privés. Le dégagement des terrains est accompli et les entreprises ont communiqué aux autorités locales leur plan d’investissement.

L’aéroport international de Vân Dôn, dans la province de Quang Ninh, fruit du partenariat public-privé.

Le port en eau profonde de Vân Ninh est prometteur et symbolise la porte commerciale entre la province, les pays d’ASEAN et ceux d’Asie du Nord-Est. Le troisième projet est le port de Con Ong - Hon Net, rendu possible par la construction d’une voie de 2 km y accédant. Nombre de particuliers et d’entreprises entendent y participer en tant que bailleurs. "Ces deux ports permettront de changer l’économie et les services portuaires, pour faire de la province un pôle d’économie maritime. Avec l’autoroute, ils deviendront les trois œuvres stratégiques faisant preuve que le partenariat public-privé est continu", confie Nguyên Xuân Ky.

Pionnière du partenariat public-privé

L’année 2020 fut très difficile pour l’économie mondiale. Au Vietnam, certains projets de construction d’une partie de l’autoroute reliant le Sud et le Nord du pays n’ont pas bénéficié d’investissements privés, obligeant à dégager des fonds publics. La province de Quang Ninh, cependant, est arrivée à retenir des investisseurs privés pour ses ouvrages importants et ce "grâce à des initiatives et projets d’aménagement stratégique datant de 2012", insiste Nguyên Xuân Ky.
En 2012-2013, quand les projets étaient encore sur le papier, avec des dépenses prévisionnelles de 2 milliards d’USD, rares étaient ceux croyant en la possibilité de les mettre en œuvre.

Nguyên Van Thành, ancien vice-président du Comité populaire de la province, se souvient : "Pham Minh Chinh, qui était à l’époque président du Comité populaire de Quang Ninh, a beaucoup réfléchi pour trouver de bonnes mesures. Le changement de l’économie brune à l’économie verte nécessitait une grande somme d’argent. Alors, comment faire ?".

Ainsi a germé l’idée de partenariat public-privé. Selon Nguyên Van Thành, la province devait être autonome et mobiliser ses forces intérieures. À noter qu’à l’époque, le partenariat public-privé n’était pas autorisé. Quang Ninh sollicita alors le feu vert du gouvernement. Beaucoup de séances de travail se tinrent avant son adoption.

Ainsi, Quang Ninh est devenue la première localité autorisée à déployer des projets sous forme de partenariat public-privé. L’ancien dirigeant de Quang Ninh souligne que cette mesure fut la clé du changement du modèle économique de la province.

Texte et photos : Mai Quynh - VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.