19/04/2019 16:25
Les joueurs vietnamiens se voient offrir une meilleure chance de concourir dans K-League, alors que la ligue de football professionnel sud-coréenne a annoncé jeudi 18 avril qu'elle augmenterait son quota de joueurs en provenance d'Asie du Sud-Est à partir de l'année prochaine.

>>Transfert réussi d'un jeune footballeur vietnamien vers la République de Corée
>>Xuân Truong, premier joueur d’Asie du Sud-Est en K-League
 

La star de football vietnamienne Nguyên Công Phuong, qui porte le maillot numéro 23, joue lors d'un match de Incheon United FC. Photo: VNA/CVN


Lors d’une réunion du conseil d’administration, K-League a décidé d’augmenter le quota de joueurs étrangers de 4 à 5 à partir de 2020. Le quota actuel pour chaque club sud-coréen est d'un joueur asiatique et de trois joueurs d'autres régions du monde. La place supplémentaire sera réservée aux joueurs des pays membres de la Fédération de football de l'ASEAN (AFF), aussi membres de la Confédération asiatique de football (AFC), y compris le Brunei, le Cambodge, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, la Thaïlande et le Vietnam.

Les organisateurs de K-League ont déclaré que cet ajout visait à conquérir de nouveaux marchés internationaux.

En février, le club sud-coréen Incheon United a recruté le joueur vietnamien Nguyên Công Phuong, prêté par son club vietnamien Hoàng Anh Gia Lai. Suite à l’arrivée de l’attaquant vietnamien, la Fédération de football de République de Corée (KFA) a annoncé qu’elle proposerait des services de streaming en ligne davantage de matches de l'Incheon United FC au cours de la saison K-League 1 actuelle, afin de répondre à la forte demande des supporters vietnamiens.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 Le Vietnam accueillera 32 millions de touristes étrangers d’ici 2025 et ce nombre devrait atteindre 47 millions en 2030, soit une croissance annuelle de 9% à 11% durant cette période.