Des experts ukrainiens et américains inspectent la nouvelle arche de confinement de Tchernobyl

>>Ukraine: un premier réacteur nucléaire passe au combustible américain

>>Incendie à Tchernobyl, pas de hausse de la radioactivité, assure Kiev

Des membres du Groupe de travail ukraino-américain sur la non-prolifération ont visité la zone d'exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl pour inspecter la nouvelle arche de confinement mise en service en juillet pour protéger le réacteur N°4, le réacteur qui a été détruit au cours de la catastrophe, a indiqué lundi 25 novembre sur son site officiel l'ambassade des États-Unis en Ukraine. L'inspection de l'arche de confinement a eu lieu dans le prolongement de la réunion du Groupe de travail, qui s'est tenue les 21 et 22 novembre à Kiev et à Tchernobyl. Des experts venus d'Ukraine et des États-Unis se sont rencontrés pour examiner un certain nombre de questions liées à la non-prolifération, à la contre-prolifération, au contrôle des exportations stratégiques et à la sécurité des frontières. L'ambassade des États-Unis en Ukraine a salué le nouveau dispositif de confinement, le qualifiant de "réalisation sans précédent en matière d'ingénierie de l'énergie nucléaire". La construction de l'arche a débuté en 2012, pour un coût total de 1,5 milliard d'euros.

Xinhua/VNA/CVN

back to top