Défendre des animaux sauvages
Des écologistes kényans vont marcher jusqu'en Afrique du Sud

>>Le Kenya déploie un système radio pour la surveillance de la faune

>>Baisse des cas de braconnage de rhinocéros et d'éléphants en 2017

Une équipe de dix écologistes kényans veulent se rendre en Afrique du Sud à pieds pour sensibiliser l'opinion publique à la cause des éléphants et des rhinocéros, ont rapporté jeudi 12 juillet les organisateurs. Jim Nyamu, directeur exécutif de l'Elephant Neighbor Center, a déclaré lors d'une conférence de presse à Nairobi qu'il comptait traverser le Kenya, la Tanzanie, le Malawi, la Zambie, le Zimbabwe, le Botswana et l'Afrique du Sud sur une période de 160 jours. "Cette marche historique baptisée +East-Southern Africa Elephant Walk+ est organisée à une période où une baisse rapide du nombre des éléphants dans le corridor de migration a été constatée, à cause de la demande augmentée de trophées d'animaux sauvages au niveau mondial", a poursuivi M. Nyamu. Cette marche, qui se déroulera de juillet à décembre, a pour but de défendre l'interdiction sur le commerce de l'ivoire et les trophées d'animaux sauvages et de demander la promulgation de lois strictes pour combattre le braconnage.


Xinhua/VNA/CVN

back to top