28/05/2022 22:58
Dans le contexte d'augmentation des cas de dengue à Hô Chi Minh-Ville, une équipe du Comité populaire municipale de la ville a mené récemment des inspections dans le district de Hoc Môn.
>>Les cas de pieds-mains-bouche et de dengue en hausse dans le Sud
>>Maladies estivales : redoublez de vigilance !
>>Plus de 800 photos sur le sujet de la prévention de la dengue

Le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, Duong Anh Duc inspecte le district de Hoc Môn. 

Dans la commune de Thoi Tam Thôn, arrondissement de Hoc Môn, l'équipe d'inspection a constaté le 25 mai qu'il restait de nombreux foyers à risques qui n'avaient pas été pris en compte pour faire face à l'épidémie de dengue. C’est le cas dans la zone du hameau 3 de Tam Dông où de nombreux réservoirs d'eau avec des larves ont été retrouvés près des lieux d’habitation. Il y a un peu plus d'un mois, dans ce hameau, un décès dû à la dengue a été enregistré. 

Dr. Lê Hông Nga, directrice adjointe du Centre de contrôle des maladies à Hô Chi Minh-Ville, a déclaré : "Grâce à cette inspection, nous avons découvert, à seulement 10 m de la maison de la personne décédée de la dengue, un élevage de poulets, dans lequel il y avait de nombreuses larves. Avec aux alentours des déchets et des eaux stagnantes, c'est extrêmement dangereux et la dengue va continuer à se propager".

Lê Thuy My Châu, vice-présidente du Comité populaire du district de Hoc Môn, a déclaré que depuis le début de l'année, le district de Hoc Môn a enregistré 747 cas de dengue, soit une augmentation de 139% par rapport à la même période en 2021. De plus, le district de Hoc Môn compte encore 886 zones à risque qui doivent être traités.

Selon Mme Châu, le district de Hoc Môn compte plus de 50% de sa superficie en terres agricoles. Certains ménages stockent de l'eau dans des jarres et des petits réservoirs d’eau pour les animaux ou pour les plantes. Cela créé un environnement favorable à la reproduction et au développement des moustiques.  

Renforcer les mesures de prévention 

Nguyên Huu Hung, directeur adjoint du Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville, a indiqué que les mesures de prévention et de contrôle de l'épidémie se heurtent à l’irresponsabilité des habitants qui ne prennent pas tous au sérieux ce problème.

De fait, il existe encore de nombreux endroits à risque y compris dans les écoles. Par conséquent, à l’avenir, les dirigeants du district de Hoc Môn doivent être plus rigoureux dans la prévention et le contrôle de la dengue pour limiter au maximum le nombre de cas et de décès dans la région.

Des patients à l'Hôpital pédiatrique 2. 

Duong Anh Duc, vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que cette année, l'épidémie de dengue sera plus difficile à endiguer et donc la prévention et le contrôle de l'épidémie devront être renforcés. À la négligence des populations, la ville doit répondre par plus d’inspections et si besoin de sanctions. En effet, les habitudes, les modes de vie et les conditions de vie des gens sont des facteurs qui augmentent le risque de reproduction des moustiques et de la propagation de la dengue.

Afin d'améliorer l'efficacité de la prévention et du contrôle de la dengue,  M. Duc a demandé aux dirigeants locaux de faire mieux dans la gestion locale et de surveiller la situation épidémique. "Dans le travail de prévention et de contrôle des maladies, la sensibilisation des gens aux risques de la dengue est extrêmement importante. En outre, l'inspection, les rappels à l’ordre et les sanctions des autorités doivent également être effectués de manière régulière et continue, pour ainsi pousser les gens à changer leur comportement", a conclu M. Duc.
 
Texte et photos : Quang Châu/CVN




 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Hanoï et Vietnam Airlines coopèrent dans le développement touristique  La Compagnie aérienne nationale du Vietnam (Vietnam Airlines) devrait coopérer avec l'Association des agences de voyages de Hanoï et avec le Centre de conservation du patrimoine de Thang Long - Hanoï pour organiser des visites nocturnes de la citadelle impériale de Thang Long. Cette visite serait destinée aux passagers de Vietnam Airlines.