29/03/2020 14:54
Dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 et de la protection de l’environnement, des jeunes à Bac Giang, au Nord, proposent l’échange de déchets contre des masques et du gel hydro alcoolique pour mains. D’une pierre deux coups.
>>Le Vietnam prêt à aider le Laos et le Cambodge dans la lutte anti-COVID-19
>>Un don de 26 millions d'USD pour faire face aux effets du COVID-19
>>Don de la Banque mondiale à l'Angola pour lutter contre le COVID-19

À un point d’échange de déchets contre des masques et gel hydro alcoolique dans la province de Bac Giang.

Depuis mars, nombreux sont les points implantés où l’on peut échanger des déchets contre des masques et du gel antibactérien pour mains dans les rues et devant les établissements scolaires dans la province septentrionale de Bac Giang. Il suffit que l’on y apporte des déchets en plastique, papiers ou autres pour recevoir en contrepartie des masques, du gel antibactérien, du savon ou encore des plantes.

Cinq endroits verts

Selon Pham Thi Thuy, responsable de le Commission de la sensibilisation et de l’éducation de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de Bac Giang, cette activité s’inscrit dans le programme intitulé "Foyer vert", lancé par l’Union. Il s’agit d’encourager chaque famille à protéger l’environnement et à maintenir un niveau d’hygiène optimal en nettoyant, arrangeant leur habitation, cultivant des plantes ou en faisant le tri des déchets, notamment.

Lê Minh Hai, secrétaire adjoint de l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de la province, a indiqué : "Cette année, nous mettons en avant le programme +cinq endroits verts+ pour répondre au mouvement +Pour un Vietnam vert +, lancé par l’Union centrale de la jeunesse communiste de Hô Chi Minh". Ainsi, ont été déployées des mesures pour que les endroits suivants : communes et villages, écoles, bureaux, foyers et unités militaires soient plus verts et propres.

Le 1er mars, l’Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh de Bac Giang a lancé de nombreuses activités mises en œuvre dans toute la province, telles que la distribution de masques, de prospectus visant à la sensibilisation de la prévention et de la lutte contre le COVID-19 et l’échange de déchets contre es masques et gel hydro alcoolique, entre autres.

A été mis en place, pendant la première semaine de mars, une vingtaine de points permettant de recevoir 1,6 tonne de déchets en contrepartie de 1.600 masques, 7.000 flacons de gel hydro alcoolique et 5.500 savons. Par ailleurs, ont été cultivés plus de 4.000 plantes et plus de 60 km de fils de fleurs (se trouvant au milieu des routes).

 Texte et photo : Mai Quynh-Nhât Nam/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Hôi An parmi les trois meilleures villes du monde en 2020 La ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, a été nommée dans la liste des 10 meilleures villes 2020 par le magazine américain de tourisme Travel and Leisure.