De nombreuses opportunités pour approfondir les relations Australie - Vietnam

Le premier voyage de Penny Wong en tant que nouvelle ministre australienne des Affaires étrangères à Hanoï montre que le Vietnam figure parmi les priorités de l'Australie en Asie du Sud-Est, a souligné mercredi 20 juillet le site Internet .

>>Le PM vietnamien reçoit la ministre australienne des Affaires étrangères

>>Vietnam - Australie : Entretien entre les ministres des Affaires étrangères

>>Le chef de l’État reçoit la ministre australienne des Affaires étrangères

Le Premier ministre Pham Minh Chinh reçoit la ministre australienne des Affaires étrangères, Penny Wong, le 27 juin à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Selon Mme Wong, le partenariat entre l'Australie et le Vietnam est fondé sur la confiance. Dans une certaine mesure, les messages de Mme Wong et l'engagement de Morrison à renforcer les liens entre l'Australie et le Vietnam en 2019 vont dans le même sens.

Il existe actuellement de nombreuses opportunités pour faire progresser ces relations, avec le commerce et l'investissement en tête de liste.

La coopération économique a joué un rôle essentiel dans la promotion des relations bilatérales au fil des ans. Le Vietnam est désormais le 12e partenaire commercial de l'Australie, tandis que Canberra se classe au 10e rang des principaux partenaires commerciaux de Hanoï.

550 projets au Vietnam

Malgré la pandémie de COVID-19, le commerce bilatéral a augmenté de près de 50% en 2021, atteignant un nouveau record. À la fin de l'année dernière, les investisseurs australiens avaient 550 projets au Vietnam, d’une valeur nette de 2 milliards d'USD.

Compte tenu de la croissance rapide de l'économie vietnamienne, Hanoï est devenue une destination idéale pour les exportateurs australiens, avec une forte demande en énergie, biens de consommation, machines et services professionnels.

Le président vietnamien Nguyên Xuân Phuc et la ministre australienne des Affaires étrangères Penny Wong, le 27 juin à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

L'Australie et le Vietnam ont pris des mesures concrètes pour renforcer leurs liens. En mars, les deux pays ont signé un protocole d'accord (MOU) pour soutenir les travailleurs vietnamiens participant au programme australien de visa agricole. Le document permettra à 1.000 Vietnamiens de travailler dans le secteur agricole en Australie chaque année.

Le mois dernier, Canberra et Hanoï ont inauguré un centre Vietnam - Australie pour "renforcer les compétences de recherche et de formation de leaders du Vietnam" en s'appuyant sur l'expertise australienne dans plusieurs domaines différents.

En outre, le Vietnam et l'Australie ont élargi leur coopération économique et renforcé leur engagement régional à travers plusieurs cadres multilatéraux clés, tels que la zone de libre-échange ASEAN - Australie - Nouvelle-Zélande (AANZFTA), l'accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), et le Partenariat économique régional global (RCEP).

L'Australie s'est décrite comme "un fervent partisan" de la participation du Vietnam aux institutions multilatérales régionales. Le multilatéralisme demeure le noyau des relations entre l'Australie et le Vietnam.

Le Vietnam pourrait être un bon choix pour la stratégie de l'Australie visant à consolider sa position régionale et à renforcer ses liens avec l'Asie du Sud-Est.

Récemment, l'Australie a salué le Vietnam comme un partenaire vital qui pourrait l’aider à "façonner une région ouverte, sûre et résiliente". Par conséquent, l'avenir de l'Australie en Asie du Sud-Est dépend d'une élévation des relations Australie - Vietnam.

Le mandat du Premier ministre Anthony Albanese ne fait que commencer, mais il a déjà fait preuve de volontarisme quant aux engagements de l'Australie envers l'Asie du Sud-Est. Compte tenu des relations florissantes entre les deux pays, en particulier dans l'économie, la création d'un partenariat stratégique intégral serait une étape importante pour porter les relations bilatérales à une nouvelle hauteur.


VNA/CVN