De belles perspectives pour les relations Turquie - ASEAN

À l’occasion de la troisième réunion trilatérale Turquie - ASEAN qui se tiendra lundi 9 août 2021, l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) présente un article du ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu sur les perspectives des relations entre la Turquie et l’ASEAN dans les temps à venir.

>>L'ASEAN et la Turquie renforcent leur partenariat

>>ASEAN et Turquie définissent les domaines de coopération prioritaires pour 2023

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Çavuşoğlu.

L’Asie, berceau de quelques-unes des civilisations les plus anciennes, retrouve une place centrale sur la scène mondiale. En tant que foyer des populations les plus jeunes et des économies les plus dynamiques du monde, le centre de gravité de l’économie mondiale s’est déplacé vers l’Asie.
Nous avons une longue histoire de relations et de liens profonds avec les pays asiatiques. Nous sommes fiers de nos racines asiatiques et de notre rôle de passerelle vers deux grands continents, l’Asie et l’Europe.
Aujourd’hui, nous visons à redynamiser notre coopération avec l’Asie à travers notre Initiative Asie Nouvelle lancée en 2019. L’ASEAN occupe une place centrale dans notre politique étrangère envers l’Asie. Nous avons établi un partenariat de dialogue sectoriel avec l’ASEAN en 2017. Cela nous aide à approfondir notre coopération sur un large éventail de questions, du tourisme au commerce. La troisième réunion trilatérale Turquie-ASEAN le 9 août 2021 sera une opportunité majeure pour reprendre nos idées et propositions concrètes concernant tous ces domaines de coopération.
En tant que cinquième économie mondiale, l’ASEAN a un impact au-delà de l’Asie. Avec la Chine et l’Inde, l’ASEAN contribue de manière significative non seulement à la croissance de l’Asie, mais aussi à la croissance de l’économie mondiale.
La Turquie est également un pôle d’attraction dans sa région et au-delà. Même si la pandémie nous pose un énorme défi comme le reste du monde, nous avons réussi à atteindre une croissance économique en 2020, une indication claire de la résilience et du dynamisme de l’économie turque.
Comme de nombreux pays de l’ASEAN, le secteur privé et les PME sont les moteurs de notre croissance. D’autre part, une population jeune et instruite est un atout majeur pour nous pour parvenir à une croissance durable.
La Turquie relie non seulement l’Est et l’Ouest, mais aussi le Nord et le Sud. Istanbul est un siège régional pour les entreprises multinationales de 25 pays à travers le monde. Avec un vol de quatre heures depuis la Turquie, vous pouvez atteindre 1,5 milliard de personnes et un PIB de 24.000 milliards d'USD.
Cela fait de la Turquie une puissance économique avec un marché en croissance rapide, un environnement propice aux affaires et un secteur privé dynamique. De même, avec la signature de l’Accord de partenariat économique global régional, l’ASEAN a également consolidé sa position de porte d’entrée vers un marché de plus de deux milliards de personnes.
Il existe un énorme potentiel inexploité pour améliorer considérablement notre coopération économique. Nous prenons des mesures concrètes pour exploiter ce potentiel :La Turquie a ouvert des ambassades dans les dix États membres de l’ASEAN. Nous sommes également heureux d’accueillir huit des dix ambassades des pays de l’ASEAN à Ankara.
Nous avons établi des partenariats stratégiques avec l’Indonésie, la Malaisie et Singapour. Des accords de libre-échange (ALE) sont en vigueur avec la Malaisie et Singapour. Des négociations sur des accords similaires avec la Thaïlande et l’Indonésie sont en cours. L’élargissement de l’ALE avec la Malaisie pour inclure les services, le commerce électronique et les investissements est en bonne voie.
Ces dernières années, Turkish Airlines a diversifié ses destinations vers 6 pays de l’ASEAN et augmenté la fréquence des vols pour faciliter les contacts touristiques et commerciaux. Nous assistons aux résultats concrets de ces étapes dans l’intérêt croissant de la communauté des affaires et des investisseurs turcs pour l’ASEAN. Nous sommes également heureux d’accueillir de plus en plus de délégations d’entreprises des pays de l’ASEAN en Turquie.
Le commerce et l’investissement sont les principaux moteurs de nos relations bilatérales. Mais notre vision ne se limite pas à cela. Nous visons également à tisser des liens plus étroits dans les domaines de la sécurité, du dialogue politique, du développement durable, du renforcement des capacités, de la coopération environnementale, de la science et de la technologie, de la culture et de l’éducation.
L’ASEAN est le résultat de la sagesse et de la vision de ses pays membres. La Turquie apprécie la position équilibrée, rationnelle et de principe de l’ASEAN vis-à-vis des questions régionales. Nous partageons des valeurs similaires telles que l’inclusion, la prospérité partagée pour tous et l’accent mis sur la coopération et non sur la rivalité. Ces valeurs sont importantes pour assurer un avenir meilleur pour tous.
Notre Initiative Asie Nouvelle définit notre nouvelle vision stratégique envers le continent. L’ASEAN est un partenaire clé pour nous pour mettre en œuvre cette vision. Nous sommes encouragés de voir que nos liens se développent régulièrement depuis que nous sommes devenus un partenaire de dialogue sectoriel. Il y a de la place pour approfondir notre coopération et les opportunités sont infinies. La volonté politique mutuelle est là. L’avenir de nos relations est brillant. La Turquie est prête à embrasser ses racines asiatiques. Travaillons ensemble pour construire cet avenir.

VNA/CVN

back to top