17/09/2020 16:32
Cyril Phan est un graffeur français d’origine vietnamienne, mieux connu sous le pseudonyme international de Cyril Kongo. Il est l’une des figures majeures de la scène artistique française du graffiti. Il a récemment inauguré sa toute première galerie sur la rue Tràng Tiên à Hanoï.

>>À Phuc Tho, les murs revêtent de nouvelles fresques
>>La beauté des fresques du village de Canh Duong à Quang Binh
>>Des arts contemporains au menu des discussions des artistes vietnamiens et chiliens

La galerie personnelle de Cyril Kongo sur la rue Tràng Tiên, Hanoï.

Ces derniers jours, la galerie du graffeur Cyril Kongo captive l’attention de tous les passants dans de la rue Tràng Tiên, au cœur de la capitale de Hanoï. Toute la  façade de sa galerie ressemble à un grand mur recouvert de graffitis aux couleurs vives.

Dans le bâtiment, l’œuvre Graffiti parisien occupe le devant de la scène. Cette œuvre dont la valeur s’élève à plus de 2 milliards de dôngs ne sera pas vendue. La raison ? Cyril Kongo confie dans cette œuvre ses remerciements les plus sincères pour ses amis, ses collaborateurs qui lui accompagnent durant ces dernières années pour affirmer le prestige du graffiti.

L'oeuvre + Graffiti parisien + exprime les remerciements de l'artiste à ses amis.

La galerie réunit des œuvres représentatives de l’artiste. Les spectateurs ont l’occasion d’admirer son 17 bis qui tire son nom de l’adresse du domicile de Karl Lagerfeld, l’ancien directeur artistique de la maison de création Chanel, au Quai Voltaire à Paris. Le tableau s’inspire de la rencontre cruciale pour l’artiste entre ce dernier et Karl Lagerfeld en 2018. À cette époque, le styliste allemand recherchait un artiste contemporain français renommé pour créer des peintures dans son studio. Lagerfeld a alors invité l’artiste français d’origine vietnamienne. Le travail de Kongo a immédiatement fasciné le styliste qui lui a acheté la plupart de ses œuvres pour les présenter dans le cadre de son défilé pour la collection Chanel Métiers d'Art 2018 au Metropolitan museum of fine arts de New York. Dans le tableau 17 bis, le graffeur utilise des couleurs chaudes pour décrire la rencontre et la passion partagée entre les deux hommes.

Le talent de Cyril Kongo est mondialement reconnu.

D’autres œuvres sont exposées dans la galerie hanoïenne : Paris Messi décrit un Paris troublé par les manifestations des Gilets jaunes. Jet Setteur utilise plusieurs gammes de couleurs exprimant la diversité culturelle des différentes régions où l’artiste est passé. Les œuvres démontrent en outre les techniques spécifiques de l’artiste sur plusieurs matériaux.

Fort de son prestige international, Cyril Kongo a décidé de choisir le Vietnam pour ouvrir sa première galerie. Vivant loin de son pays natal pendant plusieurs années, il cache dans son cœur une nostalgie profonde. L’inauguration de la galerie revêt ainsi un sens symbolique important pour l’artiste. De plus, la galerie vise à rapprocher le graffiti avec des amateurs vietnamiens ainsi qu’à diffuser l’histoire des succès de Cyril Kongo, un artiste appartenant au mouvement de l’art urbain et à encourager les jeunes à poursuivre leurs voies quelles qu’elles soient.

Un artiste mondialement reconnu

 

Cyril Kongo est un défenseur actif du graffiti.

Né en 1969 à Toulouse d’un père vietnamien et d’une mère française, Cyril Phan a passé ses premières années à Saïgon (Hô Chi Minh-Ville aujourd’hui). Après 1975, sa famille a déménagé à Brazzaville au Congo où a commencé la passion du jeune franco-vietnamien pour le graffiti et d’où provient son nom d’artiste.

En France à l’âge de 18 ans, Cyril Phan abandonne ses études et consacre tout son temps à graffer les murs de Paris qui deviennent les toiles de son expression artistique. Rejoignant le groupe Mort aux Cons (MAC), Cyril Phan est devenu célèbre pour ses œuvres audacieuses. Il est invité avec les autres graffeurs du groupe à créer dans d’autres villes d’Europe et des États-Unis.

En 2011, Cyril Kongo a inauguré sa première exposition personnelle à Paris où il a tout de suite fait l’objet d’un succès retentissant en vendant notamment 27 des 30 œuvres exposées. Un "exploit" qu’il a pu maintenir dans ses expositions suivantes.

Cyril Kongo est un des leaders de la promotion du graffiti. À un moment où cet art était décrié comme dévastateur et destructeur du paysage urbain, il a pris l’initiative d’organiser le premier Festival international de graffiti en France baptisé "Kosmopolite". L’évènement constituait une bonne occasion pour valoriser le graffiti et donner la parole à des artistes mal compris. En 12 années d’existence, le festival a accueilli plus de 700 artistes venus du monde entier et plus 150.000 visiteurs. Il est devenu un élément phare de la scène graffiti internationale et un événement de référence. Fort de ce succès et dans la continuité du festival, en 2009, Kosmopolite s’est étendue au-delà des frontières françaises grâce au Kosmo Art Tour qui organise des rencontres interculturelles entre des artistes français et des artistes étrangers.

Cyril Kongo se perfectionne et cherche toujours à casser les codes pour proposer quelque chose de nouveau. Il cherche à briser ses limites à travers la création de langages pictographiques pleins de couleurs éclatantes exprimant l’optimisme et la joie de vie quotidienne.

Une collection de rencontres dans le monde

 

Cyril Kongo a collaboré à plusieurs marques de luxe.

Cyril Kongo a déployé beaucoup d’efforts pour que le graffiti soit perçu différemment. Grâce à ses efforts inlassables, Cyril Kongo a été invité à coopérer avec plusieurs marques prestigieuses. En 2010, alors que Kongo graffait dans une rue hongkongaise, un homme s’est arrêté pour admirer son œuvre. Cet homme lui a ensuite proposé de dessiner sur la casquette de son fils. Cette rencontre a débuté une coopération étroite entre Cyril et Hermes puisque que cet homme a invité Kongo à graffer la vitrine de la boutique Hermes de l’aéroport de Hongkong. En 2011, Hermes a pris une décision audacieuse pour la marque en confiant à Cyril Kongo la création de sa collection automne-hiver 2011. C’est notamment lui le styliste des foulards carrés d’Hermes, combinaisons parfaites entre les arts de rue et la haute couture.

Cyril Kongo coopère également avec d’autres marques comme Chanel, Richard Mille, La Cornue, Daum et aussi la marque de voiture Maserati. Il est actuellement classé parmi les artistes les plus reconnus dans la fabrication de produits de marque. Il a réussi à laisser son empreinte sur les collections de haute couture, sur les montres, les bouteilles de vin et même sur un avion. Cyril Kongo a décoré l’avion Nord 1.000 utilisé par l’armée allemande dans la Seconde Guerre mondiale dans le cadre d’un projet de coopération avec l’Association Caudron Simoun.

Dans toutes ses œuvres, les amateurs peuvent admirer la créativité, le travail sérieux et l’énergie active de Cyril Kongo.

 

Texte et photos : Vân Anh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.