14/03/2021 10:30
Dans la culture animiste des minorités ethniques du Vietnam, les éléments naturels sont non seulement respectés mais aussi célébrés. C’est le cas par exemple de l’eau, élément indispensable à la vie humaine. Plusieurs rituels et cérémonies existent pour rendre hommage aux génies de l’eau. Intéressons-nous à l’une d’entre elles, pratiquée par les ethnies minoritaires vivant au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre).
>>Le culte dédié au génie de la forêt, trait culturel original des H’mông
>>La fête de dissipation du malheur des H'mông
>>La fête du "soufflage d’oreille" des Bahnar

Les Jrai et Ê dê organisent tout au long de l’année lunaire différentes cérémonies célébrant de nombreux génies. Ceux de l’eau s’appellent Yang Ia ou Yang Ea et leur protection est très importante. Les villages sont construits en priorité près d’une source d’eau et une fête est organisée avant même de poser la première pierre pour célébrer le "culte du quai fluvial". De nombreuses offrandes sont alors offertes aux génies Yang Ia, comme un cochon noir, des poulets noirs ou encore une jarre d’alcool. Une fois le village construit, cette cérémonie est répétée chaque année afin de remercier le génie pour la disponibilité de l’eau et la protection de la santé des habitants. Les villageois prient aussi pour garder cette chance tout au long de l’année à venir.

Lors de la fête, le patriarche prononce une prière afin d’inviter le génie de l’eau à recevoir les offrandes et récite les vœux des villageois pour les mois à venir. Après les rituels, il boit de l’alcool et mange quelques morceaux de viande cuite. Ensuite, il invite les personnes âgées, les convives et les jeunes. Tous boivent ensemble et conversent. Enfin, les femmes portent de l’eau dans leurs hottes pour l’utiliser dans leur foyer. Cette cérémonie de "culte du quai fluvial" a lieu chaque année en mars ou en décembre après la récolte du riz.
 
Texte et photos : Mai Huong - Tân Vinh/DTMN/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.