21/01/2022 19:00
Près de 19.000 classes étaient fermées jeudi 20 janvier en raison de l'épidémie de COVID-19, et plus de 450.000 cas de COVID étaient confirmés chez des élèves et 30.000 chez les personnels de l'Éducation nationale, selon les chiffres communiqués vendredi 21 janvier par le ministère.
>>COVID : le scénario catastrophe s'éloigne en France
>>COVID-19 : près de 24.000 patients sont hospitalisés en France 

Le protocole sanitaire dans les écoles a évolué plusieurs fois depuis début janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Le nombre de classes fermées s'est établi à 18.786 jeudi 20 janvier, un nouveau plus haut niveau depuis le printemps 2020, après 14.380 la semaine dernière. Ce chiffre regroupe les classes qui sont fermées en raison de cas de COVID-19, et celles qui le sont du fait des absences non remplacée d'enseignants. Cela représente 3,56% des 527.200 classes du pays.

Avant les vacances de Noël, seules 2.970 classes étaient fermées, puis ce chiffre était remonté rapidement après la rentrée sous l'effet de la vague Omicron, malgré la suppression de la règle d'une fermeture de classe pour trois cas de COVID.

Les contaminations à l'école ont continué aussi à augmenter. Au total, 463.197 cas de COVID ont été confirmés chez les élèves en cumul sur les sept derniers jours, contre 331.775 la semaine dernière, selon ces données arrêtées jeudi à la mi-journée. Au sein du personnel, le ministère a compté 30.774 cas sur les sept derniers jours, contre 25.571 la semaine précédente.

Ces chiffres sont montés en flèche depuis la rentrée de janvier. Le 6 janvier, le ministère recensait 47.453 cas de contaminations déclarés chez les élèves et 5.631 cas chez les personnels en cumul sur les quatre premiers jours de la rentrée, contre 50.052 cas chez les élèves et 2.599 chez les personnels mi-décembre.

Le protocole sanitaire dans les écoles a évolué plusieurs fois depuis début janvier. Les élèves cas contact à l'école doivent désormais se soumettre à seulement trois autotests, l'obligation d'un test antigénique ou PCR ayant été supprimée.

Le Premier ministre, Jean Castex, a par ailleurs indiqué jeudi 20 janvier "envisager" un allègement du protocole dans les écoles au retour des vacances de février (soit pas avant le 7 mars), en matière de port du masque ou de tests à réaliser.

Exaspérés notamment par la gestion de la crise sanitaire à l'école, les personnels de l'Éducation nationale se sont massivement mis en grève le 13 janvier, puis ont mené une nouvelle journée d'action jeudi, beaucoup moins suivie. Plusieurs syndicats enseignants ont appelé à poursuivre le mouvement lors de la grève interprofessionnelle sur les salaires et l'emploi du 27 janvier.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires prennent leur destin en main

Le Vietnam délie les nœuds pour relancer son tourisme Le Vietnam a abandonné mi-mai les exigences de test COVID-19 pour les visiteurs entrant dans le pays, une décision qui devrait stimuler la reprise de l’industrie touristique du pays.