20/09/2021 21:33
Le confinement d'Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, est prolongé de deux semaines, a annoncé lundi 20 septembre la Première ministre Jacinda Ardern.
>>COVID-19 : la Nouvelle-Zélande prolonge son confinement national
>>COVID-19 : la Nouvelle-Zélande enregistre son premier cas local depuis six mois

Des automobilistes font la queue dans un centre de test du COVID-19, le 15 février à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Photo : AFP/VNA/CVN

Mme Ardern a indiqué que la ville, qui compte deux millions d'habitants, sera rétrogradée d'ici mardi soir 21 septembre au niveau d'alerte trois sur une échelle de quatre, car il "n'y a plus de transmission généralisée et non dépistée à Auckland", a-t-elle déclaré à la presse. "Si chacun continue à faire sa part, nous pourrons continuer à éradiquer" le virus, a-t-elle assuré.

Les habitants devront continuer à rester chez eux mais certains commerces, tels que les restaurants, pourront désormais livrer en évitant tout contact.

La Nouvelle-Zélande a imposé un confinement national le 17 août dès l'apparition du premier cas de variant Delta du coronavirus, hautement contagieux. Ce foyer épidémique se situait essentiellement à Auckland et le confinement a été levé début septembre dans le reste de l'archipel.

Mme Ardern a déclaré que la ville située sur l'île du Nord pourrait faire de même lorsque les autorités estimeront l'épidémie "contenue". "Pour l'instant, nous continuons à voir des cas mystérieux apparaître grâce aux tests communautaires", a-t-elle déclaré.

La Nouvelle-Zélande suit une stratégie "zéro COVID" visant à éradiquer toute trace du coronavirus de son territoire, ce qui a conduit à un bilan de 27 morts sur cinq millions d'habitants depuis le début de la pandémie. Aucun cas n'a été détecté dans la population pendant six mois avant ceux qui se sont déclarés en août, permettant aux Néo-Zélandais de profiter d'une vie quasi normale en dehors de la fermeture des frontières internationales.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus dans l’objectif du photographe Trần Bích

Quang Nam et Dà Nang prêtes à accueillir les touristes internationaux La ville de Dà Nang (Centre) envisage l'accueil des touristes étrangers à partir de novembre dans le contexte que la pandémie de COVID-19 est sous contrôle. De son côté, la province de Quang Nam a soumis une demande écrite au Premier ministre sur l'accueil des visiteurs internationaux.