01/04/2020 15:47
Le constructeur automobile japonais a suspendu sa production au Vietnam le 30 mars du fait de l'épidémie de COVID-19.

>>Coronavirus : la production d'électricité s'organise pour tenir le coup
>>Stimuler le marché domestique pour maintenir la croissance
 

Le constructeur automobile japonais Toyota Vietnam ferme temporairement son usine à Vinh Phuc (Nord) depuis le 30 mars.
Photo : Net/CVN


Le moment de la reprise de l'usine de Toyota à Vinh Phuc n'a pas été déterminé. Cela dépendra de l'évolution de la maladie, de la situation de la chaîne d'approvisionnement, des stocks des concessionnaires, de la demande du marché et de la décision du gouvernement.

Le représentant de Toyota a fait savoir que sa société souhaitait protéger la santé de ses employés, clients et partenaires.

Le 28 mars, la société a fermé ses 10 concessionnaires et une salle d'exposition de Lexus à Hanoï. La décision a été prise conformément à l'instruction du Comité populaire de la ville sur la suspension des services non essentiels pendant le pic épidémique du pays.

Plus tôt, le 26 mars, le constructeur automobile américain Ford avait fermé temporairement son usine de Hai Duong (Nord) et n'a pas pu dire quand  elle reprendrait ses activités.

En 2019, Toyota Vietnam a sorti de l’usine 50.114 véhicules avec des ventes record de 79.326 véhicules (à l'exclusion de Lexus). Vios continue de dominer le marché en termes de ventes. Innova et Fortuner figurent également fréquemment parmi les modèles les plus vendus.

La société a contribué à près de 1,2 milliard d'USD au budget de l'État vietnamien en 2019. Récemment, elle a soutenu à hauteur de 11,1 milliards de dôngs le Fonds de la lutte contre le COVID-19 du Front de la Patrie du Vietnam et de la province de Vinh Phuc.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Tiên Giang, tourisme fluvial dans le delta du Mékong Favorisée par la nature, la province de Tiên Giang, à 70 km de Hô Chi Minh-Ville, est le lieu de convergence de trois zones écologiques, l'écorégion d'eau douce alluviale, celle de la mangrove et des zones humides du Dông Thap Muoi.