28/03/2020 22:54
La Thaïlande a signalé samedi 28 mars 109 nouveaux cas de COVID-19 et un décès, portant le total à 1.245 infections et six décès. La situation est aussi en alerte dans plusieurs pays en Asie du Sud-Est.
>>Près de la moitié du monde en confinement, l'épidémie s'étend
>>Les compagnies aériennes réduisent leurs effectifs en raison du COVID-19

Contrôle de la température corporelle à Bangkok le 26 mars.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

Un jour plus tôt, le gouvernement thaïlandais avait ordonné la fermeture de davantage d'établissements publics et d'entreprises pour freiner la propagation de COVID-19 et a prolongé les fermetures existantes jusqu'à  fin avril.

Les provinces du Sud de Narathiwat et Pattani sont bloquées tandis que plusieurs autres provinces doivent restreindre les heures d'ouverture et de fermeture des dépanneurs ouverts 24h/24.

Des chiffres inquiétants

Le même jour au Cambodge, le ministère de la Santé a annoncé quatre autres cas d'infection dans une famille, portant le total à 102, dont 13 complètement rétablis.

En Indonésie, le gouvernement est en train de rédiger un règlement permettant aux localités d'imposer des fermetures au cas où davantage de contamination seraient découverts.

S'exprimant lors d'une interview en ligne vendredi 27 mars, le ministre indonésien de Coordination des affaires politiques, juridiques et de sécurité, Mahfud Mohammad, a déclaré que les supermarchés et les dépanneurs pourraient encore ouvrir pour répondre à la demande  des citoyens mais qu'ils devaient être placés sous la surveillance étroite des autorités.

Vendredi 27 mars, le ministère indonésien de la Santé a annoncé 153 nouveaux cas d'infection dans la journée, portant le total à 1.046. L’Indonésie a également signalé six décès, portant le total à 87. Entre-temps, 46 personnes ont complètement récupéré.

Le gouvernement indonésien est en train d’étudier un plan d’interdiction pour des millions de musulmans travaillant dans les grandes villes du pays de retourner dans leur terre natale lors de la fête musulmane de l'Aïd al-Fitr marquant la rupture du Ramadan, prévue les mardi 24 et mercredi 25 mai.

Toujours le 27 mars, le Conseil représentatif du peuple a informé qu’il y avait au moins 15.000 étudiants en médecine en Indonésie prêts à participer aux activités de prévention et de lutte contre l’épidémie.

Vendredi 27 mars aux Philippines, ce pays a confirmé 96 nouveaux cas et neuf décès, ce qui porte le total à 803 infections et 54 décès.

Le chef d'état-major des forces armées des Philippines, Felimon Santos Jr, a également été testé positif au SARS-CoV-2. Il est en bonne santé et soigné dans un hôpital militaire.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...