26/03/2020 17:35
Au milieu de la propagation de l'épidémie de COVID-19, le groupe national du textile et de l’habillement du Vietnam (Vinatex) a tenu mercredi 25 mars une visioconférence avec la participation de ses 22 unités membres pour évaluer les impacts négatifs de cette pandémie et rechercher des solutions d'adaptation.
>>Les États-Unis n'ont pas l'intention de suspendre leurs importations de textiles du Vietnam
>>Textile-habillement : le Vietnam exporte pour 5,3 milliards d'USD

Dans un usine de textile.
Photo : VNA/CVN

Lê Tiên Truong, directeur général de Vinatex, a déclaré qu'à mi-mars 2020, plusieurs commandes avaient été annulées, ce qui menaçait l’emploi de nombre d’ouvriers des unités membres du groupe en avril et en mai 2020.

Si l'épidémie de COVID-19 s’achève fin mai et l'économie commence à se rétablir à partir de juin 2020, l'industrie du textile-habillement du Vietnam connaîtra une perte d'environ 11.000 milliards de dongs et Vinatex perdra 1.000 milliards de dôngs.

Les participants de la réunion ont avancé diverses solutions : chercher des possibilités d’exporter des produits de protection comme masques, vêtements anti-bactériens ou à usage unique ; appliquer un régime de travail flexible ; diminuer la durée du travail à 32-40 heures par semaine ; travailler alternativement sur la base d'un accord avec les employés ; chercher à réduire les coûts, retarder des investissements …

Parallèlement, Vinatex envisage de demander au gouvernement d'exempter ou de retarder le paiement des cotisations sociales, de l'assurance chômage, des cotisations syndicales... Le groupe compte également demander à la Banque d’État et aux banques commerciales de reporter le remboursement des prêts…


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.