26/03/2020 18:43
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a annoncé lors d’une séance de travail de la permanance du gouvernement, jeudi 26 mars, des restrictions supplémentaires afin de freiner la propagation du nouveau coronavirus.
>>Des villes et provinces annulent des activités par crainte du COVID-19
>>Sept nouveaux cas de COVID-19 au Vietnam, portant le total à 148

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de la séance de travail de la permanance du gouvernement sur la prévention et la lutte contre le nouveau coronavirus, le 26 mars à Hanoï.
Photo : VNA/CVN
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux administrations de tous les niveaux de reporter tous les rassemblements et événements de plus de 20 personnes sur le territoire à partir de 00h00 le 28 mars pour au moins deux semaines. Toute infraction sera sanctionnée.

Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang et Cân Tho devraient fermer toutes les activités de services non essentiels, à l’exception des services d’approvisionnement alimentaire et pharmaceutique, a-t-il déclaré.

Le dirigeant a également ordonné la suspension ou la réorganisation des moyens de transports en commun avec un nombre restreint, de limiter les vols de Hanoï et de Hô Chi Minh-Ville vers d’autres localités du pays.

Il a par ailleurs invités les citoyens à rester chez eux, à éviter de sortir, sauf raisons impératives, pour leur propre sécurité et pour lutter contre ce virus qu’il faut combattre au même titre qu’un ennemi.

En quelques semaines, quelque 20.600 malades ont succombé à ce virus. Le nombre de contaminés approche désormais un demi-million de personnes avec plus de 450.000 cas recensés dans le monde, et il "menace l’humanité toute entière", selon l'ONU.

L’épidémie du nouveau coronavirus montre des signes d’accélération, avec l’apparition des contaminations au sein de la communauté et en milieu hospitalier, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Le nouveau coronavirus se propagera plus rapidement que nos actions si nous ne déployons pas les messures de prévention et de lutte en temps opportun et de manière drastique, a-t-il averti.

Le chef du gouvernement a chargé les autorités locales d’accélérer la mise en œuvre de mesures énergiques pour détecter rapidement et placer en quarantaine à temps les cas d’infection, isoler les zones épidémiques et protéger la santé de la population.

La permanence du gouvernement va convoquer le 31 mars une réunion avec les dirigeants des ministères, secteurs et localités pour discuter des mesures destinées à dégager les difficultés pour le développement économique, a-t-il fait savoir.

Au Vietnam, 46.933 personnes ont été mises en quarantaine, dont 412 dans des hôpitaux, 20.386 dans d’autres structures de santé et 26.135 à domicile, a rapporté le Comité de pilotage national de la prévention et de la lutte contre le nouveau coronavirus.

Du 7 au 24 mars, selon les chiffres du ministère de la Sécurité publique, 36.911 citoyens étrangers, notamment chinois, américains, britanniques, français, allemands, italiens, japonais, sud-coréens et iraniens, et 44.636 Vietnamiens sont entrés au Vietnam.

La plupart de ces personnes ont été invitées à s’isoler à domicile, au lieu de résidence, à remplir une déclaration sanitaire et à observer une quarantaine concentrée.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Les destinations touristiques au Vietnam les plus recherchées sur Google Les zones les plus recherchées sont Vung Tàu, Phu Quôc, Quy Nhon, baie de Ha Long, Phong Nha - Ke Bang, parc national de Ba Vi, grotte de Son Doong...