28/05/2021 07:55
Pendant la pandémie de COVID-19, les méthodes de paiement des biens et services ont connu des changements radicaux pour les achats en personne et en ligne.
>>Les technologiques domine l'économie dans l'ère du COVID-19

Le paiement en ligne connaît un franc succès dans le contexte de crise sanitaire mondiale.
Photo : Diêu Thúy/CVN

L'épidémie de COVID-19 a suscité des inquiétudes sans précédent concernant la propagation du virus par le biais de billets de banque et lors de transactions impliquant des contacts entre personnes. Afin de maintenir les activités de paiement normales nécessaires au bon fonctionnement de l'économie, de nombreux pays encouragent les règlements autres qu'en espèces et s’emploient à renforcer la confiance des consommateurs envers les transactions en ligne.

Le paiement en ligne est la transaction de commerce électronique qui connaît le plus grand succès car c'est un moyen efficace de limiter la transmission de virus. Les progrès de la technologie et de la numérisation ont permis aux paiements numériques de connecter acheteurs et vendeurs pendant la distanciation sociale et, dans une certaine mesure, contribuent de manière significative à stabiliser l'économie pendant la période touchée par l'épidémie.

Alors que le confinement devient la nouvelle normalité, les entreprises et consommateurs se tournent de plus en plus vers le numérique, vendant et achetant davantage de biens et de services en ligne. La part du commerce électronique dans la vente au détail mondial est ainsi passée de 14% en 2019 à environ 17% en 2020.

Selon le rapport "Économie numérique d’Asie du Sud-Est 2020" (e-Conomy Southeast Asia 2020) de Google, Temasek et Bain, au cours des cinq prochaines années, le Vietnam sera classé au 2e rang des pays de la région ayant un taux de croissance d’économie numérique des plus élevés avec 29%, après les Philippines (30%).

En quelques temps, le COVID-19 a profondément modifié nos comportements. Nous sommes passés au télétravail, aux achats en ligne et aux expérimentations culinaires à domicile. Lorsque nous nous aventurons à l'extérieur, nous gardons nos distances, nous désinfectons les mains et limitons les contacts humains, y compris au moment de payer nos achats.

Dans les années à venir, nous nous souviendrons de 2020-2021 comme des années où tout a changé. Jamais une telle croissance, aussi soudaine, ne s'est produite comme celle enregistrée par les secteurs du numérique et du commerce électronique.
 
Les paiements numériques en plein boum
---------------

Selon Pham Tiên Dung, directeur du Département des paiements de la Banque d'État, par rapport aux cinq années précédentes, le volume et la valeur des paiements via Internet ont triplé en 2020 ; ce chiffre a été multiplié par plus de dix avec la téléphonie mobile.

Le paiement numérique est une tendance inéluctable.
Photo : CTV/CVN

Selon les données de Visa - leader mondial des paiements numériques, les dépenses des consommateurs vietnamiens par cartes de crédit et de débit Visa ont augmenté de 34% au premier trimestre 2021 par rapport à l'année précédente, tandis que les paiements sans contact ont accru de 230% au cours de la même période. La hausse annuelle de la valeur des transactions d’e-commerce a été multipliée par 5,5 entre le dernier trimestre de 2020 et le premier trimestre de 2021.

La croissance des paiements sans numéraire se manifeste chez les consommateurs vietnamiens par une utilisation plus répandue du portefeuille numérique, des règlements sans contact et ceux par code QR. L'alimentaire et la restauration mobilisent la majorité des paiements sans contact et 67% des consommateurs ont adopté cette méthode en 2020. Les paiements par codes QR ont également explosé depuis l'apparition de la pandémie et sont surtout utilisés pour les dépenses quotidiennes telles que le règlement des factures (71%), les achats au détail (58%) et dans les supermarchés (57%).

Les paiements mobiles sans contact ont aussi gagné en popularité et enregistrent de gros progrès dans les secteurs de la santé et du fitness (55%), selon le rapport. Au total, 88% des consommateurs connaissent le règlement mobile sans contact et 45% d’entre eux l’ont déjà adopté.

Dang Tuyêt Dung, responsable des cartes bancaires Visa pour le Vietnam et le Laos, a déclaré que ''depuis l'apparition de l'épidémie de COVID-19, les habitudes d'achat et de paiement des consommateurs vietnamiens ont considérablement changé pour des raisons de sécurité et de commodité. C'est pourquoi nous voyons de plus en plus de particuliers adopter les paiements sans contact et d'entreprises passer au numérique. Cette tendance est susceptible de se poursuivre''.

Avant la pandémie, les Vietnamiens passaient 3,1 heures par jour en ligne, mais lors de la distanciation sociale, le temps d’écran est monté en flèche pour atteindre 4,2 heures par jour à son apogée. Ce chiffre renforce les statistiques de Visa selon lesquelles 85% des consommateurs utilisent des applications d’e-commerce sur leurs smartphones pour payer des biens et des services au moins une fois par semaine, alors que 44% d’entre eux ont fait des achats sur les réseaux sociaux pour la première fois au début de la pandémie.

Diêu Thúy/CVN
(À suivre)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.