09/08/2020 19:19
Lors de la réunion du Comité de pilotage pour la prévention et la lutte contre l'épidémie de COVID-19 de Hanoï, tenue le 9 août, le vice-président du Comité populaire municipal Ngô Van Quy a informé qu’il y avait eu des cas d'infection locale à la ville, s'il n'y a pas de l’application drastique des mesures de prévention, le risque d'infection dans la communauté est très élevé.
>>COVID-19 : le bilan s’élève à 810 cas confirmés
>>COVID-19 : Hanoï demande de mettre en œuvre immédiatement des mesures urgentes

Le technicien effectue le test RT-PCR d'un habitant retourné de Dà Nang.
Photo : Thành Dat/VNA/CVN

Ngô Van Quy a demandé de suivre de manière drastique, synchrone et précise et de gérer strictement les F1 (ceux ayant été directement en contact avec une personne testée positive au nouveau coronavirus) et F2 (en contact direct avec un F1) ; d’accélérer les tests PCR pour les personnes revenant de Dà Nang du 15 au 29 juillet. Les tests doivent être effectués en même temps que la mise en quarantaine, a-t-il ajouté.

Selon le Service de la santé de Hanoï, pour la deuxième phase de COVID-19 (du 25 juillet à aujourd'hui), la ville a confirmé 29 cas, dont 7 cas détectés au sein de la communauté. Actuellement, les services compétents et sanitaires enquêtent et vérifient d'urgence les cas liés aux infectés et continuent à examiner les personnes rentrées de Dà Nang.

En conclusion lors de la réunion, le président du Comité populaire de Hanoï Nguyen Duc Chung a souligné : "Du 15 au 20 août, il est probable que Hanoï aura plus de cas de COVID-19 dans la communauté. Il faut être très calme, non subjectif, indifférent ; s’efforcer, avec la détermination, de suivre et de détecter les suspects et infectés pour éviter la propagation". Il a ordonné de terminer les tests des personnes revenues de Dà Nang au plus tard avant le 20 août.

Il a demandé aux agences, unités, centres commerciaux, appartements ... ainsi qu'à l'ensemble de la population de mettre en œuvre strictement les mesures préventives. La prise de la température corporelle, l’utilisation de produits antibactériens, la porte du masque… sont strictement mis en œuvre. Toutes les violations seront sanctionnées.

En même temps, il a demandé de se concentrer sur la garantie de la sécurité de santé des lycées lors de l’examen de fin d’études secondaires. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme Aujourd’hui, voyager seul est un choix très plébiscité par les jeunes. Cependant, afin de mieux répondre aux besoins de ces clients nomades, les voyagistes se doivent d’améliorer leurs services.