Continuer à aider les victimes de l'agent orange

Mobiliser des ressources pour soigner et aider les victimes de l'agent orange est l'une des deux tâches principales de l'Association des victimes de l'agent orange du Vietnam (VAVA).

>>Ouverture de l'exposition "Agent orange - Conscience et Justice" à Kon Tum

>>Améliorer la qualité de vie des victimes de l’agent orange/dioxine

>>L’Ordre du Travail de troisième classe à la VAVA

Des enfants victimes de l'agent orange.
Photo : VNA/CVN

L'Association des victimes de l'agent orange du Vietnam (VAVA) crée toujours des conditions favorables pour que les organisations et individus aident les victimes de l'agent orange.

Créée en janvier 2004, la VAVA a mobilisé des ressources d'une valeur de centaines de milliards de dôngs pour soutenir les victimes dans diverses activités comme la construction et la réparation des maisons, la réadaptation fonctionnelle, le traitement des maladies, la formation professionnelle, l’octroi des bourses d’études, l'octroi de fonds pour la production... En particulier, l'association a mobilisé à elle seule plus de 2.660 milliards de dôngs (plus d’un milliard d'USD) auprès du Fonds des victimes de l'agent orange.

Au cours des dernières années, l'Association des victimes de l'agent orange dans la province de Nam Dinh (Nord) a mené de nombreuses activités pratiques pour soutenir les victimes de l'agent orange.

Au cours des six premiers mois de 2022, l'association a soutenu la construction et la réparation de sept maisons en faveur de familles des victimes de l'agent orange, avec un montant total de 740 millions de dôngs ; fournit des allocations à plus de 100 familles, donné des examens médicaux et consultations de santé gratuits pour près de 1.000 personnes...

En même temps, l'Association des victimes de l'agent orange dans la province de Bac Liêu (Sud) a mobilisé plus de 1,2 milliard de dôngs pour aider les victimes de la dioxine.

VNA/CVN