12/09/2019 01:36
Des experts de l'environnement se sont réunis le 11 septembre à Hanoï pour discuter du rôle important des parties dans la définition d’un plan global de l'hydroélectricité et la protection des ressources en eau du bassin du Mékong.
>>Les grands investisseurs japonais s'impliquent dans l’hydroélectricité du Vietnam
>>Les énergies renouvelables, gage de la sécurité énergétique
>>Hydroélectricité : un tronçon de route pour éviter les inondations à Dak Nông

Sur le Mékong. Photo: VNA/CVN
 

L'événement était organisé par le Centre de consultation pour le développement durable des ressources en eau et d'adaptation au changement climatique et le Centre de conservation et de développement des ressources en eau et le Réseau des fleuves vietnamiens.

Les discussions ont mis en évidence l'épuisement de l'eau et la pollution dans le delta du Mékong et leur impact sur le développement socio-économique local, ainsi que les potentiels de développement de petites et moyennes centrales hydroélectriques dans le district de Sa Pa, dans la province de Lào Cai au Nord et leurs effets sur l'environnement et le tourisme.

Selon le coordinateur en chef du Réseau des fleuves vietnamiennes, Dào Trong Tu, la conférence visait à promouvoir le rôle important des parties concernées, en particulier les organisations sociales vietnamiennes, en consultant le développement de l'hydroélectricité dans le bassin du Mékong et en protégeant les intérêts du Vietnam face aux effets des ouvrages hydroélectriques construits dans en amont.

Ky Quang Vinh, de l'Union des associations scientifiques et technologiques du Vietnam à Cân Tho, a déclaré que la construction avait aggravé la sécheresse et l'intrusion saline dans le delta du Mékong pendant des années, causant des dommages critiques pour la production locale et à la santé de lapopulation.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune