14/01/2022 22:12
Les Vietnamiens résidant à l'étranger (Viêt kiêu), qui veulent retourner à Hô Chi Minh-Ville pour célébrer le Nouvel An du Tigre en 2022, doivent respecter le processus de contrôle de l'épidémie de COVID-19 en cinq étapes promulgué par le Comité populaire municipal.
>>Têt : croissance des envois de devises étrangères des Viêt kiêu
>>Le programme "Printemps au pays natal 2022" prévu le 22 janvier

Des passagers à l’aéroport de Tân Son Nhât à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Lors de l'émission "Les habitants posent les questions - Les autorités y répondent", le directeur adjoint du Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville, Nguyên Huu Hung, a déclaré qu'à partir du 1er janvier 2022, le gouvernement a autorisé cette ville à recevoir des vols commerciaux internationaux.

Avant leur voyage, les passagers (y compris les Viêt kiêu) doivent avoir un test COVID PCR négatif de 72 heures (sauf pour les enfants de moins de 2 ans) certifié par l'autorité compétente du pays de provenance.

Dans le même temps, ils doivent faire les déclarations médicale et vaccinale (sauf les enfants de moins de 12 ans). Les ex-malades du COVID-19 ont besoin d'un certificat de rétablissement...

Lors de leur arrivée à Hô Chi Minh-Ville, ces voyageurs doivent suivre le processus de contrôle épidémique en cinq étapes promulgué par le Comité populaire municipal :

1re étape : Dès votre atterrissage à l'aéroport, vous devez créer un QR code personnel, en installant l'application PC-COVID.

2e étape : Les passagers doivent passer un test rapide de dépistage du COVID-19 à l'aéroport de Tân Son Nhât. Si ce test est positif, le passager devra faire un nouveau test PCR de confirmation et il sera transféré à l’Hôpital de campagne N°12 pour le séquençage génétique.

3e étape : En cas du test rapide négatif, les Viêt kiêu sont invitées à quitter l'aéroport et à retourner à leur résidence préenregistrée. En cours de déplacement, ils ne sont pas autorisés à s'arrêter en cours de route, garantissant la mise en œuvre du message dit des "5K" : Khâu trang (Masque), Khu khuân (Désinfection), Khoang cach (Distance), Không tu tâp (Sans rassemblement) et Khai bao y tê (Déclaration de l’état de santé).

4e étape : Lorsque les Viêt kiêu sont rentrés dans leurs résidences, la localité continuera de surveiller leur santé et le respect des règles de prévention de l’épidémie de COVID-19.

Selon Nguyên Huu Hung, pour les personnes qui ont eu suffisamment d'injections de 2 doses de vaccin anti-COVID, on surveille leur santé à domicile pendant 3 jours. Pour ceux qui n'ont pas été vaccinés ou qui ont possédé une seul dose de vaccin, ils doivent être isolés à domicile pendant 7 jours.

5e étape : au 3e ou au 7e jour d'isolement, des agents médicaux locaux viennent prélever des échantillons pour les tests PCR des personnes entrant sur le territoire vietnamien. En cas du test PCR négatif, ces personnes continueront à surveiller elles-mêmes leur santé à domicile pendant 14 jours. Si le test est positif, elles seront emmenées à l'Hôpital de campagne N°12 pour y être soignés.

Nguyên Tùng/CVN







 
 

 

 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Coopérer pour promouvoir la transformation numérique dans le tourisme Le Centre de promotion du tourisme de Dà Nang et la Sarl Klook Travel Vietnam ont signé le 21 janvier un accord pour renforcer la coopération et accélérer la communication pour promouvoir le tourisme local.