17/10/2020 17:36
Les cinéastes belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, doubles lauréats de la Palme d'Or à Cannes, ont reçu vendredi soir 16 octobre à Lyon le Prix Lumière qui récompense chaque année une personnalité marquante du 7e art.
>>Petit air de Cannes au Festival Lumière, qui ouvre à Lyon
>>Cinéma : les frères Dardenne recevront le 12e prix Lumière

Les cinéastes belges Jean-Pierre (gauche) et Luc Dardennes à Lyon, le 16 octobre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les réalisateurs de Rosetta (1999) et de L'Enfant (2005), auteurs de onze longs métrages à la veine sociale, succèdent au cinéaste américain d'Apocalypse Now Francis Ford Coppola, honoré en 2019. Les frères Dardenne, "c'est l'un des plus beaux surgissements du cinéma contemporain. C'est une vision du monde, un style et une conviction. Un peu comme les Lumière d'ailleurs, dont ils sont, de ce point de vue, parmi les plus beaux descendants", avait récemment confié Thierry Frémaux, le directeur de l'événement.

Cette 12e édition, qui s'achève dimanche 18 octobre, a également rendu hommage au savoureux dialoguiste et scénariste français Michel Audiard, qui aurait eu 100 ans cette année, avec une rétrospective de ses films en copies restaurées. Parmi les grands noms du cinéma international, l'Américain Oliver Stone, invité d'honneur du festival, a dévoilé son autobiographie, À la recherche de la lumière (éd. L'Observatoire) tandis que son compatriote Viggo Mortensen présentait Falling, son tout premier film en tant que réalisateur, et animait une masterclass.

Le festival lyonnais, présidé par Bertrand Tavernier, a aussi diffusé plusieurs avant-premières de longs métrages, qui auraient dû être montrés en mai à Cannes mais n'ont pu l'être en raison de la crise sanitaire, mais aussi une partie de "Cannes Classics", sa traditionnelle sélection de films dédiée aux classiques du cinéma.

Cette sélection a notamment été l'occasion de découvrir une version restaurée de In The Mood for Love (2000), le chef-d'œuvre du réalisateur hongkongais Wong Kar-wai, lauréat du Prix Lumière en 2018. Lancé en 2009 par l'Institut Lumière, dans le quartier de Lyon où fut inventé le cinématographe en 1895 et où fut tourné La sortie de l'usine Lumière, premier film de l'histoire, le festival se déploie dans l'ensemble des salles de cinéma de l'agglomération.

Depuis sa création, l'événement a aussi consacré la carrière de Clint Eastwood, Jane Fonda, Quentin Tarantino, Ken Loach, Miloš Forman, Gérard Depardieu, Martin Scorsese, Catherine Deneuve et Pedro Almodóvar. Présenté comme le plus grand festival au monde consacré aux films classiques, il avait accueilli 200.000 spectateurs en 2019. Et malgré le COVID, les cinéphiles n'ont pas boudé leur plaisir cette année.

AFP/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.