14/10/2020 11:33
La pandémie de coronavirus (COVID-19) n'est pas une raison pour annuler la grande fête d'Halloween au Canada si toutes les précautions sont prises, à commencer par le respect des gestes barrières, ont estimé mardi 13 octobre les autorités de santé publique du Canada.
>>Aux États-Unis, le spectre du coronavirus plane sur les festivités d'Halloween
>>Halloween caracole en tête du box-office nord-américain

Des costumes d'Halloween dans une boutique à Alhambrale, en Californie, le 9 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"D'après moi, c'est une occasion importante. Il faut garder des événements, des occasions importantes pour notre société et c'est très important pour les enfants", a expliqué le Dr Howard Njoo, responsable adjoint de Santé publique Canada, interrogé sur les risques entourant la célébration d'Halloween.

"J'encourage Halloween mais avec des bonnes pratiques de santé publique", a déclaré M. Njoo en soulignant qu'il est "possible de donner des bonbons, recevoir des bonbons de façon sécuritaire".

Mais la collecte des friandises le 31 octobre devra se faire à l'extérieur des maisons, a insisté la Dr Theresa Tam, administratrice en chef de l'Agence fédérale.

Et elle encourage des manières créatives pour respecter les règles en intégrant par exemple le masque au costume ou en distribuant les bonbons au bout "d'un bâton de hockey" ou en se servant d'une "frite de piscine" pour marquer une distance entre les enfants.

En définitive, compte tenu de la disparité du nombre de cas d'une région à l'autre du Canada, la tenue ou non de l'événement devrait incomber aux autorités locales, ont-ils cependant conclu.

Mardi 13 octobre, le Canada recensait 185.371 cas de coronavirus et 9.645 morts.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Quang Nam pourrait devenir la première localité du pays à appliquer le passeport vaccinal La province de Quang Nam au Centre a adressé au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme une note officielle demandant la permission d’appliquer le passeport vaccinal. C’est ce qu’a fait savoir dimanche 18 avril Lê Tri Thanh, président du Comité populaire provincial. Si la demande est ratifiée, Quang Nam deviendra la première localité du pays à appliquer à titre expérimental le passeport vaccinal.