29/08/2018 16:39
>>Le sommet de Pékin du FOCAC, un nouveau point de départ du partenariat Chine - Afrique
>>Chine - Afrique du Sud: engagement de faire progresser leur partenariat
>>Ouverture du premier Forum Chine - Afrique sur la défense et la sécurité à Pékin

La Chine reste le premier partenaire commercial de l'Afrique pour la neuvième année consécutive, tandis que des programmes majeurs de coopération ont stimulé le commerce bilatéral, selon des données officielles publiées mardi 28 août. Le commerce Chine - Afrique a fortement augmenté depuis le lancement de 10 plans majeurs de coopération il y a trois ans. Au premier semestre 2018, le commerce bilatéral a augmenté de 16% en glissement annuel pour atteindre 98,8 milliards de dollars, a révélé Qian Keming, vice-ministre du Commerce, lors d'une conférence de presse. La Chine a annoncé 10 plans majeurs pour la coopération Chine - Afrique lors du sommet de Johannesbourg du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC) en 2015 et un grand nombre d'entre eux visaient la coopération économique et commerciale. Selon M. Qian, tous les plans de coopération économique et commerciale ont été appliqués jusqu'à présent, et certains d'entre eux ont "obtenu de très bons résultats". Au cours des trois dernières années, l'investissement direct moyen annuel de la Chine en Afrique s'est établi à environ 3 milliards de dollars, tandis que des progrès ont été constatés dans la coopération industrielle dans des secteurs tels que la fabrication, la finance, le tourisme et l'aviation.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.