04/06/2021 21:57
Le Chili a annoncé jeudi 3 juin avoir temporairement suspendu l'inoculation du vaccin d'AstraZeneca contre le nouveau coronavirus aux personnes âgées de moins de 45 ans, après avoir enregistré "un événement défavorable" chez une personne immunisée avec ce vaccin.

>>Le Chili n'administrera le vaccin d'AstraZeneca qu'aux hommes
>>Vaccins : l'UE poursuit AstraZeneca pour ses retards de livraisons
 

Vaccination anti-COVID-19 à Santiago (Chili), en février.
Photo : Xinhua/VNA/CVN


Dans un communiqué, le ministère de la Santé a dit avoir été informé mardi 1er juin qu'un homme de 31 ans avait "présenté une thrombose et une thrombocytopénie, des événements qualifiés dans la littérature internationale de très rares" après avoir reçu ce vaccin.

Ledit ministère a décidé en conséquence que ce vaccin ne devrait être administré qu'aux personnes de 45 ans et de plus. Cette mesure jugée préventive restera en vigueur jusqu'à la conclusion de l'enquête que mènera l'Institut de santé publique (ISPCH) sur les éventuels liens de causalité.

L'ISPCH avait autorisé l'utilisation d'urgence du vaccin d'AstraZeneca le 27 janvier, après le feu vert de son comité d'experts. À ce jour, le Chili a vacciné plus de 10,9 millions de personnes contre le nouveau coronavirus, dont plus de 8,1 millions ont été complètement vaccinées.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

La gastronomie vietnamienne attire les touristes japonaises Le Vietnam est le seul pays choisi par les touristes japonaises pour sa bonne cuisine, selon une enquête sur l'opinion des voyageurs au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam, ciblant les Japonaises dans la vingtaine et la trentaine.