24/09/2020 00:13
Aucun ménage dans le delta du Mékong ne devrait être laissé sans eau et des mesures de stockage de l'eau sont très nécessaires, a déclaré le 23 septembre le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.
>>Inspection de la lutte contre les catastrophes naturelles à Tiên Giang
>>Les crues et pluies torrentielles causent de grandes pertes 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) lors de la réunion avec les représentants des localités du delta du Mékong, le 23 septembre à Tiên Giang.
Photo : VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a fait cette déclaration lors d'une réunion avec des représentants des localités du delta du Mékong dans la ville de My Tho de la province de Tiên Giang, qui cherchaient des moyens de répondre aux risques de sécheresse et d'intrusion d'eau salée pendant la saison sèche 2020-2021.

Il a suggéré des mesures de sauvetage non seulement pour les résidents, mais aussi pour les animaux, les cultures et les arbres fruitiers.

Outre le maintien de la production dans les nouvelles circonstances, il est également nécessaire de continuer l'exportation de fruits et de produits agricoles tels que le riz et les crevettes, qui sont les principaux aliments de base de la région, a déclaré le Premier ministre.

En plus de sensibiliser le public à la sécheresse et à l'intrusion d'eau salée, il a ordonné de surveiller de près les conditions météorologiques et les ressources en eau afin de créer un changement dans la structure agricole et des plans d'intervention élaborés.

Une intrusion saline record 

Le Premier ministre a chargé le ministère de l'Agriculture et du Développement rural d'accélérer la mise en œuvre des grands projets d'irrigation et d'approvisionnement en eau et le ministère de la Santé de guider les localités dans le suivi de la qualité de l'eau.

Des vergers de durians sont gravement touchés par l'intrusion d'eau salée
Photo : VNA/CVN

Outre la sécheresse et l'intrusion d'eau salée, il convient également de prêter attention à la prévention des inondations, a-t-il déclaré, soulignant qu'il est nécessaire de protéger la vie humaine et les biens lors des inondations.

À long terme, il a suggéré des solutions concernant la science-technologie, les applications numériques et les nouvelles technologies dans la résilience aux changements climatiques, et des révisions des plans d'approvisionnement en eau pour le delta du Mékong, en particulier les localités côtières et la péninsule de Cà Mau, ainsi que des plans de production agricole.

Pendant son séjour à Tiên Giang, Nguyên Xuân Phuc a également effectué une visite des modèles agricoles dans les communes de Hiêp Duc et Cai Lây.

Il a été rapporté que le delta du Mékong a connu une intrusion saline record au cours des saisons sèches 2015-2016 et 2019-2020, affectant gravement la production locale et la vie quotidienne.

La région devrait connaître un niveau élevé de sécheresse et d'intrusion d'eau salée au cours de la prochaine saison sèche 2020-2021, avec environ 5,3 à 6,1 pour cent de sa superficie totale de riz et 14 à 23 pour cent de sa superficie fruitière touchée. Quelque 70.600 ménages locaux seront également confrontés à des pénuries d'eau.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.