Burkina Faso : formation d'un nouveau gouvernement

>>Une attaque dans le Nord du Burkina Faso

>>Burkina Faso : le président Kaboré prête serment pour son second mandat

Le Premier ministre du Burkina, Faso Christophe Joseph Marie Dabiré, a formé dimanche 10 janvier un gouvernement de 33 ministres, avec l'entrée de l'ancien chef de file de l'opposition Zéphirin Diabré comme ministre en charge de la Réconciliation nationale, selon un décret lu à la télévision publique par le secrétaire général du gouvernement Stéphane Sanou. Zéphirin Diabré, chef de file de l'opposition lors du premier mandat du président, Roch Marc Christian Kaboré, occupe dans ce gouvernement le rang de ministre d'État chargé de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale. La grande majorité des ministres de l'ancien gouvernement ont conservé leur poste, à l'instar de Moumina Chériff Sy à la Défense, Ousséni Compaoré à la Sécurité, Alpha Barry aux Affaires étrangères, Stanislas Ouaro à l'Education et Harouna Kaboré au Commerce. Le ministère de l'Energie a été fusionné avec le département des Mines et confié à l'ancien ministre de l'Energie Bachir Ouédraogo. On note de nouveaux entrants comme le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Ousséni Tamboura, la ministre de la Justice Victoria Ouédraogo/Kibora et le ministre de l'Urbanisme de l'habitat, Bénéwendé Stanislas Sankara.

Xinhua/VNA/CVN

back to top