19/09/2019 00:10
Le "risque" d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE sans accord "reste très réel", a déclaré mercredi 18 septembre le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, lors d'un débat au Parlement européen réuni en session plénière à Strasbourg.
>>Brexit : la suspension controversée du Parlement britannique devant la Cour suprême
>>Johnson ne peut pas convaincre l'UE et se dispense de conférence de presse


Le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Le risque d'un no-deal "reste très réel", a déclaré mercredi 18 septembre le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, devant les eurodéputés à Strasbourg, tout en appelant à la poursuite des négociations. "Un accord est toujours souhaitable et toujours possible", a-t-il ajouté.

"Je ne suis pas sûr que nous réussirons mais nous devons essayer", a-t-il poursuivi. Un no-deal "sera peut être le choix du Royaume-Uni, mais jamais le choix de l'UE", a insisté Jean-Claude Juncker qui a rencontré lundi 17 septembre à Luxembourg le premier ministre britannique Boris Johnson, à qui il a demandé "des propositions concrètes".

Boris Johnson a répété lundi 17 septembre que la Grande-Bretagne sortirait de l’Union européenne le 31 octobre. Le Parlement européen doit adopter ce mercredi à Strasbourg une nouvelle résolution sur le Brexit.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager Le tourisme expérientiel convient à ceux qui aiment découvrir de l’intérieur la vie et la culture d’un pays. Au Vietnam, il séduit un nombre croissant de visiteurs étranger.