24/08/2018 23:11

>>Présidentielle au Brésil: le député d'extrême droite Jair Bolsonaro entre en lice
>>Brésil: confusion autour d'un ordre de libération de Lula

Le Tribunal supérieur électoral du Brésil (TSE) a donné jeudi 23 août sept jours à l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva pour défendre son droit à être candidat à l'élection présidentielle, malgré une condamnation pénale. M. Lula a jusqu'au 30 août pour défendre son éligibilité en tant que candidat, remise en question par les figures de l'opposition et d'autres candidats. Le Brésil interdit aux personnes condamnées au pénal de postuler à un mandat électoral. M. Lula purge actuellement une peine de douze ans d'emprisonnement pour corruption. Si le TSE venait à rejeter sa candidature aux élections générales d'octobre, sa défense pourrait encore faire appel auprès de la Cour suprême fédérale. Le Parti des travailleurs de M. Lula a jusqu'au 17 septembre pour nommer un remplaçant dans l'éventualité où sa candidature serait invalidée. Il s'agirait alors de son colistier, Fernando Haddad. Vendredi, la Commission des droits de l'Homme des Nations Unies a appelé le Brésil à garantir les droits politiques de M. Lula, notamment son accès à la presse et aux membres de son parti.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Voyage spirituel: quand les moines servent de guides La saison estivale est le temps idéal pour que chacun puisse se relaxer ou s’évader en voyageant, faire du bénévolat ou encore rendre visite à des proches. C’est aussi l’occasion de faire une pause hors du monde, dans un lieu de retraite spirituelle.