05/01/2020 10:46
Créé en 2016, le Centre de formation de langue privé Antenne est parvenu à se faire connaître rapidement avec seulement sept enseignants et des moyens limités. L’année 2019 a été très satisfaisante et 2020 s’annonce sous de bons auspices.
>>"Une sonde pour la vie", la soirée annuelle de l’ADM Vietnam
>>Des projets francophones prometteurs à Dà Lat

Visite de Campus France pour une présentation des études en France.

Dà Lat (province de Lâm Dông, hauts plateaux du Centre) a toujours eu ce côté "Petit Paris" avec son architecture française, son climat européen, sa petite tour Eiffel, son Moulin rouge et sa réputation d’être la cité de l’amour et du romantisme au Vietnam. Cette ville et sa province dépendent en grande partie des revenus de l’agriculture, du tourisme et des services.

Célèbre pour son horticulture, elle accueille tous les deux ans un festival de fleurs de renommée internationale. Dà Lat conserve un attachement particulier à la francophonie. Un lien qu’elle doit à son père fondateur, Alexandre Yersin, qui reçut la citoyenneté vietnamienne à titre posthume et honorifique en 2013.

Apprentissage du français à Dà Lat

C’est à partir de 1994 que le réseau des classes bilingues du primaire jusqu’au lycée avec enseignement de la langue mais également des matières scientifiques prit de l’ampleur. Il eut également un Cercle francophone qui permettait aux habitants d’accéder à des ouvrages et de suivre des cours. Suite à la crise économique de 2007-2008, cette structure fit face à des restrictions budgétaires qui entraînèrent sa fermeture. Ainsi, elle perdit les classes bilingues et la formation des professeurs de français s’interrompit.

Dans ce contexte difficile, le Centre Antenne s’activa. Il reçut le soutien de diverses institutions françaises (Institut français, Campus France), suisses et de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), notamment. Reprenant de l’ampleur et une certaine notoriété, l’Antenne prit le nom de Centre francophone à Dà Lat. En 2018, elle déménagea dans l’une des villas françaises du resort Cadasa. À cette occasion, fut créée la Maison de la Francophonie, fruit de la coopération entre le Centre et le resort. Des stagiaires venus de Perpignan (France) aidèrent à lancer le projet.

Alors que le Centre francophone était déjà Centre de passation DELF en 2018, il est devenu Centre d’examen début 2019, lui conférant la responsabilité totale sur l’organisation des épreuves à Dà Lat. De plus, ce Centre put, avec le soutien de l’Institut français et d’associations ouvrir un cinéma français. Chaque année, l’Antenne reçoit la visite de Campus France pour une présentation des études dans l’hexagone.

De beaux projets pour 2020

Déménagement de l'Antenne Centre francophone au sein du resort Cadasa à Lâm Dông en 2018. 

En 2020, l’événement important pour la Francophonie dalatoise constituera la signature d’une coopération officielle entre la région Occitanie et la province de Lâm Dông. L’Antenne est fière d’avoir pu accompagner ce projet dès 2016 avec les autorités provinciales puis avec l’ambassade de France. Par ailleurs, le Centre francophone compte mener à bien d’autres activités : l’ouverture d’un café littéraire, la réalisation d’une vraie bibliothèque multimédia, l’organisation d’un concours de BD lors de la fête de la Francophonie, l’accueil d’une formation en informatique... Ceci permettrait de recevoir des volontaires et des subventions d’institutions pour l’organisation d’actions culturelles.

En ce qui concerne le concours de bande dessinée, l’Antenne souhaite solliciter la générosité des associations afin de financer le prix des gagnants. Cela représentera une douzaine de prix à répartir entre les deux établissements qui organiseront la fête de la Francophonie en mars prochain (collège et lycée).

Les associations ou personnes aidant à financer ces prix pourront faire partie du jury et seront mentionnées lors de la cérémonie de remise des prix. L’Antenne a continuellement besoin de dons d’associations ou de particuliers. Ils permettent aussi d’offrir des bourses favorisant concrètement le développement de la langue française à Dà Lat. Certains étudiants qui ne parlaient pas un mot de français il y a deux ans, sont aujourd’hui au niveau A2 voire B. Ils projettent même d’aller en France ou dans un pays francophone pour étudier.

Mai Phuong Hoàng et Nicolas Leymonerie, les deux fondateurs du Centre, remercient donc chaleureusement l’Association d’amitié franco-vietnamienne Choisy le Roi & Montpellier, l’Association Aurore, l’Association culturelle franco-vietnamienne, AD@lY, l’Association humanitaire ADM Vietnam, Amis francophones du Vietnam, Club Richelieu International Europe, Interface Francophone Paris pour leur aide.

Si vous souhaitez aider la francophonie dalatoise contactez-les à l’adresse :
contact@antenne.vn, www.antenne.vnwww.facebook.com/AntenneDalat
 
Texte et photos : Hervé Fayet - Nicolas Leymonerie/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï