28/11/2021 12:16
Le Français Simon Desthieux a pris samedi 27 novembre la 3e place de l'Individuel (20 km) d'Ostersund (Suède) en ouverture de la Coupe du monde de biathlon, la victoire revenant au Norvégien Sturla Laegreid.
>>Biathlon : la Coupe du monde reprend, les JO dans le viseur

Le Français Simon Desthieux 3e de l'Individuel (20 km) d'Ostersund (Suède), le 27 novembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Desthieux (29 ans), qui avait remporté l'ultime course de la saison précédente sur la même piste (mass start), débute le nouvel exercice sur une très belle note malgré deux fautes au tir et s'offre son 11e podium.

"Je suis vraiment content, je n'avais jamais attaqué la saison par un podium, c'est chouette même si je reste un peu sur ma faim avec mes erreurs sur le tir debout qui me coûtent la victoire", a réagi le Français. "Cela engrange de la confiance et plein de bonnes choses pour la suite."

Papa depuis cet été, Desthieux a avoué avoir été "dans le doute" avant la course.

"Cela a perturbé des choses dans l'entraînement, le repos", a-t-il expliqué. "J'ai fait le choix de m'entraîner moins cet été et il y avait de l'interrogation. On ne sait pas si on est bien physiquement tant que l'on n'a pas fait de course, on ne sait pas très bien où on en est. Aujourd'hui, je suis content d'être physiquement dans le coup et bien au tir. Cela fait une belle course pour enchaîner sur une belle dynamique."

Révélation de l'hiver dernier et dauphin de son compatriote Johannes Boe au classement général, Laegreid (24 ans) a lui confirmé son statut de meilleur tireur du circuit en réalisant un 20/20 pour signer le 8e succès de sa carrière et gagner, comme l'an dernier, la première épreuve de la saison.

Champion du monde et tenant du petit globe de la spécialité, Laegreid a devancé son compatriote Tarjei Boe.

Johannes Boe, triple vainqueur sortant du gros globe de cristal, ne s'est pas montré rayonnant derrière la carabine (2 erreurs) mais a réussi à limiter la casse (5e).

Pour les autres Français, le bilan est plus mitigé. Troisième de la Coupe du monde lors des trois exercices précédents, Quentin Fillon-Maillet, très à l'aise sur les skis mais défaillant au tir (3 fautes), a tout de même intégré le Top 10 (8e).

Emilien Jacquelin, l'autre homme fort des Bleus, a de son côté craqué derrière la carabine (6 erreurs) et termine très loin (35e), alors qu'il a affiché une très belle forme physique en réalisant le meilleur temps sur la piste.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà préserve et développe l'artisanat traditionnel

Le printemps arrive chez les Xa Phang de Diên Biên Nous nous rendons aujourd’hui à Thèn Pa, un hameau rattaché à la commune de Sa Lông, dans la province septentrionale de Diên Biên, pour découvrir la façon dont les Xa Phang célèbrent le Têt.