Belgique - Pays-Bas : renforcer la coopération en matière de sécurité et de transition énergétique

À l'occasion d'une concertation gouvernementale conjointe qui s'est déroulée mardi 19 avril à Gand, en Belgique, les gouvernements belge et néerlandais ont convenu de renforcer leur collaboration en matière de sécurité et de transition énergétique.

>>UE : les 27 déterminés à verdir leurs importations, divisés sur l'énergie

>>Le marché carbone européen à l'épreuve de la crise de l'énergie

>>Énergie : l'UE veut amortir l'impact de la flambée des prix sans sacrifier le climat

Les tours de refroidissement de la centrale nucléaire de Doel près d'Anvers, en Belgique, le 7 janvier.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans le communiqué final, les deux pays s'engagent à renforcer la coopération en matière de sécurité intérieure et extérieure. "Nous cherchons à renforcer la coopération dans le domaine de la sécurité économique et de la connaissance. Nous continuons à œuvrer pour garantir les droits et libertés fondamentaux, assurer la protection sociale et préserver notre environnement et notre climat", souligne le communiqué.

La lutte contre la criminalité organisée est une priorité absolue, en particulier la lutte contre le trafic de stupéfiants.

La Belgique et les Pays-Bas considèrent qu'il est essentiel que les réfugiés ukrainiens soient accueillis au mieux.

L'augmentation et la diversité des menaces ainsi que l'instabilité croissante dans l'environnement nécessitent également une coopération accrue dans le cadre des opérations à l'étranger. La Belgique et les Pays-Bas examinent dans un cadre européen, de l'OTAN ou de l'ONU ou dans un cadre bilatéral ce qu'ils peuvent encore faire ensemble.

Les deux pays vont œuvrer à une diversification accélérée des sources d'approvisionnement en pétrole et en gaz, accélérer la transition énergétique, notamment en élevant leurs ambitions de développement de parcs éoliens offshore et d'hydrogène vert. "C'est dans cette perspective que nous nous engagerons ensemble au niveau de l'UE", peut on lire dans le communiqué final.

C'est la quatrième fois que les gouvernements belge et néerlandais organisent une vaste concertation gouvernementale conjointe. La concertation "Thalassa" doit son nom au navire sur lequel elle s'est déroulée pour la première fois, en 2003.


Xinhua/VNA/CVN

back to top