23/03/2021 16:38
Au moins six Rohingyas sont morts dans un incendie qui s'est déclaré dans un immense camp de réfugiés dans le sud-est du Bangladesh, forçant au moins 50.000 personnes à fuir, selon des responsables et des travailleurs humanitaires.

>>Le puissant cyclone Amphan va frapper l'Inde et le Bangladesh
>>Le cyclone Bulbul fait au moins 22 morts au Bangladesh et en Inde
 

Un camp de réfugiés rohingyas ravagé par un incendie à Ukhia, le 23 mars au Bangladesh. Photo : AFP/VNA/CVN


"Près de 10.000 abris ont été incendiés", a déclaré Mohsin Chowdhury, secrétaire à la gestion des catastrophes et des secours, venu sur place depuis la capitale Dacca.

"Nous avons réuni un comité de sept membres pour enquêter sur l'incendie" qui s'est déclaré lundi 22 mars, a-t-il ajouté, "au moins six personnes ont péri".

Les pompiers ont fini par maîtriser le sinistre vers minuit.

Il s'agit du troisième l'incendie à se déclarer les camps rohingyas en quatre jours, a déclaré un responsable des pompiers, Sikder, soulignant que l'origine du sinistre demeurait inconnue pour l'heure.

Vendredi déjà 19 mars, deux incendies avaient détruit des dizaines d'abris rohingyas, selon les autorités.

Les autorités ont indiqué que l’incendie avait démarré dans l’un des 34 camps, couvrant plus de 3.000 hectares, avant de se propager à trois autres camps forçant les réfugiés à fuir, emportant avec eux ce qu'ils pouvaient sauver.

Selon l'organisation Refugees International, au moins 50.000 personnes ont fui, l'incendie ayant réduit en cendres des milliers de baraques de fortune faites de bâches et de bambou.

D'épaisses colonnes de fumée s'échappaient des abris en feu où des centaines de pompiers et de travailleurs humanitaires luttaient contre les flammes et aidaient à l'évacuation les réfugiés. Le feu a fait rage pendant plus de 10 heures a raconté Mohammad Yasin, un Rohingya.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.