04/06/2018 16:10
Au moins 25 personnes ont été tuées et 20 autres blessées dimanche 3 juin au Guatemala par l'éruption d'un volcan qui a projeté de la lave et des cendres sur une vaste zone, a annoncé la protection civile.

>>Volcan Kilauea: la lave approche une usine géothermique à Hawaï
>>Éruption volcanique au Vanuatu: la population d'une île incitée à partir pour de bon

 

Des policiers évacuent un blessé lors de l'érruption du volcan Fuego, dans le village d'El Rodeo, à 35 km au sud de Guatemala, le 3 juin.
Photo: AFP/VNA/CVN


L'éruption du Volcan de Fuego (le Volcan de feu), haut de 3.763 mètres et situé à 35 kilomètres au sud-ouest de la capitale Guatemala, a entraîné l'évacuation de milliers de personnes et la fermeture de l'aéroport international.

L'éruption a touché notamment des communes rurales proches du volcan et la cité coloniale d'Antigua, le plus important site touristique du Guatemala.

"Le bilan à 21h00 dimanche 3 juin (03h00 GMT lundi 4 juin) est de 25 morts", parmi lesquels se trouvent plusieurs enfants, a déclaré le porte-parole de la Coordination nationale pour la gestion des catastrophes (Conred), David de Leon. Il a précisé que ces 25 morts avaient été trouvés dans deux localités proches du volcan, El Rodeo et Las Lajas.

Le porte-parole a également fait état d'un nombre indéterminé de disparus. Il a indiqué que les recherches pour trouver des survivants avaient été suspendues pour la nuit, en raison de l'obscurité et du danger qui règne dans la zone, et qu'elles reprendraient à l'aube.

Il a ajouté que quelque 650 personnes avaient été relogées provisoirement.

Le porte-parole de la Conred a aussi déclaré à la chaîne de télévision américain CNN qu'une localité située au nord du volcan était isolée du reste du pays parce que les routes qui y mènent avaient été détruites par les coulées pyroclastiques.

Sur des images diffusées sur les télévisions et sur les réseaux sociaux, on voit d'énormes colonnes de cendres qui s'élèvent du volcan.

Survivants hagards

D'autres images montrent des cadavres à moitié couverts par les matériaux brûlants émis par le volcan, et des survivants hagards, le corps couvert de boue. On voit aussi un nuage de cendres recouvrir une route tandis que des habitants et des membres des équipes de secours fuient en courant.

D'autres montrent des personnes couvertes de cendres que des secouristes essaient de mettre à l'abri. Les colonnes de cendres émises par le volcan ont dépassé l'altitude de 2.200 mètres au-dessus du cratère, selon l'Institut de volcanologie du Guatemala.

L'aéroport international a été temporairement fermé en raison des grandes quantités de cendres émises par le volcan. Des équipes du personnel de l'aéroport et de l'armée ont entrepris de déblayer les pistes pour permettre la reprise du trafic, a annoncé la Direction générale de l'aviation civile. Un total de 1,7 million de personnes sont affectées à divers degrés par la catastrophe, selon la protection civile.

Aux conséquences de l'éruption est venue s'ajouter une pluie intense qui en se mélangeant aux cendres volcaniques produit une substance qui affecte les voies respiratoires et pollue les cultures et les cours d'eau.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.