ASEAN Para Games 2022 : palmarès des médailles vietnamiennes

Les ASEAN Para Games 11 ont livré leur verdict. Le Vietnam a terminé à la 3e place du classement final par nations, avec une très belle collection de 183 médailles dont 65 en or et 16 records régionaux à la clé.

>>ASEAN Para Games 2022 : le Vietnam en tête en échecs

>>ASEAN Para Games : le Vietnam bat quatre records en natation

>>ASEAN Para Games 2022 : le Vietnam a décroché 28 médailles d'or

Défilé de la délégation vietnamienne à la cérémonie d’ouverture des ASEAN Para Games, tenue le 30 juillet 2022 en Indonésie.

Les 11es Jeux d’Asie du Sud-Est pour handicapés (ASEAN Para Games 11), qui avaient été retardés de cinq ans à cause de la pandémie de COVID-19, ont finalement eu lieu du 30 juillet au 6 août 2022 en Indonésie. Plus de 1.280 compétiteurs venus des 11 pays de la région y participaient.

La délégation vietnamienne comprenait 153 membres, dont 18 entraîneurs et 120 handisportifs qui ont concouru dans huit disciplines, à savoir l’athlétisme, la natation, le powerlifting, le badminton, le tennis de table, les échecs, le judo et le tir à l’arc.

Pluie de médailles d’or

Après huit jours de compétition, le Vietnam a terminé à la troisième place du classement final par nations, derrière le pays hôte l’Indonésie et la Thaïlande.

Au total, la délégation vietnamienne a remporté 183 médailles, dont 65 en or, 62 en argent et 56 en bronze, dépassant l’objectif initial de 35 à 40 médailles d’or. C’est aussi sa meilleure performance depuis 2003, année où le pays avait accueilli la deuxième édition de ces jeux et avait décroché 81 médailles d’or.

Lors des ASEAN Para Games 10, disputés en 2017 à Kuala Lumpur en Malaisie, la délégation vietnamienne avait été classée quatrième avec 40 titres. L’Indonésie avait terminé en tête avec 126, la Malaisie était arrivée deuxième avec 90 et la Thaïlande troisième avec 68.

C’est la natation qui a rapporté le plus de récompenses au Vietnam, totalisant à elle seule 27 médailles d’or, 20 d’argent et 12 de bronze. Mieux encore, nos nageurs ont battu 11 records, ce qui leur permet de se classer deuxième derrière l’Indonésie.

Les nageurs Vo Huynh Anh Khoa, Dô Thanh Hai, Trinh Thi Bich Nhu et Vi Thi Hang ont été sacrés au moins trois fois chacun. Vo Huynh Anh Khoa a amélioré le record du 50 m papillon hommes (catégorie S8) avec un chrono de 30 sec 47, tandis que les nageuses Trinh Thi Bich Nhu, Vi Thi Hang et Lê Thi Dung ont, elles aussi, respectivement battu les records du 50 m papillon (catégorie S6 - 42 sec 60), du 100 m brasse (catégorie SB6 - 1 min 51 sec 77) et du 400 m libre (catégorie S8 - 5 min 59 sec 87). Elles ont toutes décroché l’or dans ces épreuves.

En athlétisme, la délégation vietnamienne a également dépassé son objectif de 13 médailles d’or en remportant 15 titres. Nguyên Thi Hai a notamment réalisé un joli hat-trick aux épreuves de javelot féminin, d’haltérophilie et de lancer du disque (catégorie F57).

Aux échecs, le Vietnam est reparti avec dix médailles d’or et s’est classé en tête de cette discipline.

En powerlifting, Châu Hoàng Tuyêt Loan s’impose parmi les plus grandes.
Photo : VNA/CVN

En powerlifting, Lê Van Công a remporté l’or dans la catégorie des moins de 49 kg hommes, faisant preuve d’une force exceptionnelle qui lui a permis de surpasser tous ses adversaires.

Dans sa catégorie concouraient également les cinq powerlifteurs les plus forts issus de cinq autres pays de l’ASEAN. Mais Lê Van Công se présentait indéniablement comme le favori, lui qui a déjà remporté les Jeux paralympiques et qui est à la fois champion du monde et détenteur du record du monde dans cette catégorie.

Jolie performance

Ainsi, malgré sa blessure à l’épaule, Lê Van Công est entré très confiant dans la compétition. Dès sa première tentative, il a réussi à soulever 160 kg, ce qui lui a assuré la médaille d’or puisque l’Indonésien Hadi A, deuxième au classement, n’a pas dépassé les 145 kg.

Ne pouvant que constater la supériorité de Công, ses adversaires n’ont même pas essayé de rivaliser avec lui et ont directement préféré se focaliser sur la médaille d’argent.

"Comme je suis toujours blessé à l’épaule, je n’ai visé qu’une médaille d’or. Je n’ai pas eu pour ambition de battre le record de ces jeux. Je suis très heureux de cette performance. Mon futur objectif est une qualification aux Jeux paralympiques de 2024 en France", a-t-il confié.

Malgré ses 38 ans, Lê Van Công continue donc de dominer la catégorie des moins de 49 kg aux ASEAN Para Games, qu’il a remportés pour la première fois en 2007.

Chez les dames, Châu Hoàng Tuyêt Loan est une autre valeur sûre de la sélection nationale. Cette année, elle a facilement remporté l’or et battu le record de la catégorie -55 kg en soulevant une barre de 104 kg, mais c’est surtout l’une des plus anciennes compétitrices des ASEAN Para Games 11. Cette dame de 47 ans a en effet participé et dominé plusieurs éditions de ces jeux, qu’elle remporte sans interruption depuis 2013. À l’heure actuelle, ses performances sont toujours aussi impressionnantes.

"Je suis très heureuse parce que je ne m’attendais pas à battre le record de ces jeux. Je suis encore plus contente que ma coéquipière Dang Thi Linh Phuong ait également battu le record régional, comme moi, dans la catégorie -50 kg", a révélé Tuyêt Loan.

Phuong Nga/CVN