19/04/2019 11:32
La 44e réunion du Comité exécutif de l’Organisation des agences de presse en Asie-Pacifique (OANA) s’est ouverte ce vendredi 19 avril à Hanoï. Les délégués ont abordé des questions liées aux défis et mesures visant à l’édification d’un journalisme professionnel et innovant dans l’ère numérique.
>>OANA 44: la directrice de Bernama parle du journalisme professionnel
>>OANA 44: partage d’expériences pour regagner la confiance du public

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam (1er plan, centre) et les membres du Comité exécutif de l'OANA.
Photo: VNA/CVN

Organisée alternativement par les agences de presse membres, la réunion du Comité exécutif de l’OANA a pour but de permettre à celles-ci de partager leurs expériences en termes d’organisation et de développement, de saisir les nouvelles tendances de la presse et de discuter de mesures à la consolidation de la coopération professionnelle entre elles. Cette année, la réunion porte sur trois questions d’actualité du journalisme que sont les stratégies des agences de presse pour faire face aux changements de comportements en matière d’utilisation de l’information, notamment des clips vidéo et de la plateforme YouToube; les fausses nouvelles (les "fake news") et la vérification des informations ainsi que le rétablissement de la confiance envers les journaux officiels.

La cérémonie d’ouverture de la 44e réunion du Comité exécutif de l’OANA s’est déroulée en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam, du ministre de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hùng, du président de l’OANA, Aslan Aslanov, et du représentant en chef de l’UNESCO au Vietnam, Michael Croft. Environ 40 délégués y étaient également présents. Il s’agit de dirigeants et représentants des agences de presse membres du Comité exécutif, d’invités également membres de l’OANA, dont plusieurs sont des agences de presse d’envergure internationale telles que Azertac (Azerbaïdjan), TASS (Russie), Xinhua (Chine), Kyodo News (Japon), Yonhap News Agency (République de Corée), AAP (Australie) et BTA (Bulgarie), notamment.

La presse dans la 4e révolution industrielle

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam prend la parole à la réunion.
Photo: Phuong Nga/CVN

Dans son allocution, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a fait part de son appréciation du rôle de l’OANA. "Ces dernières années, devant le développement multiforme des moyens de communications basés sur les technologies modernes ainsi que la propagande rapide des fausses nouvelles, l’OANA sert non seulement de canal direct pour fournir des informations aux organisations de presse et à leur partenaires, mais également à responsabiliser les journalistes dans la vérification des informations, contribuant à renforcer la confiance du public dans la presse traditionnelle", a-t-il souligné.

Selon lui, à l’ère des technologies de l’information et de la 4e révolution industrielle, les agences de presses des quatre coins du monde font face à des opportunités sans précédent mais sont également confrontés à de nombreux défis. La presse doit non seulement rester fidèle aux normes de l’information, mais elle doit également utiliser les dernières technologies pour un développement durable.

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a déclaré apprécier le thème de la réunion et a souligné qu’un journalisme innovant et professionnel attirerait davantage de lecteurs et spectateurs et consoliderait la confiance du public, notamment dans un contexte où les fausses nouvelles érodent peu à peu la confiance de la société envers les médias. Il a affirmé que la promotion d’un journalisme innovant et professionnel renforceraient les organisations de presse dans la réalisation de leur mission de fournir des informations précises, contribuant ainsi au développement social, à la paix et à l’harmonie.

M. Dam s’est déclaré convaincu que les représentants des agences de presse participant à la réunion pourront partager des expériences liées au développement et à l’élaboration des stratégies à l’ère numérique, avancer des mesures efficaces pour améliorer l’efficacité des échanges d’informations et renforcer la diffusion des informations en provenance de et sur l’Asie-Pacifique.

Rôle croissant des agences de presse

Le directeur général de l’Agence Vietnamienne d’Information, Nguyên Duc Loi.
Photo: Phuong Nga/CVN

Dans son discours d’ouverture, Nguyên Duc Loi, membre du Comité central du Parti communiste du Vietnam et directeur général de l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA), a insisté sur le rôle croissant des agences de presse dans la fourniture d’informations aux organes de presse dans un contexte où les journaux officiels et les médias sociaux doivent s’adapter à un environnement concurrentiel jusqu’alors, jamais connu.

En effet, avec plus de quatre milliards d’internautes dans le monde, dont une majorité ayant recours aux réseaux sociaux pour diffuser des informations, en plus de faire face aux concurrences classiques, les organes de presse doivent dorénavant répondre à une nouvelle forme de compétitivité, celle du public. Par conséquent, vraies et fausses informations coexistent parallèlement et ce, sur divers canaux, érodant toute confiance envers les organes de presse officiels.

Des délégués à l'exposition de photos de 11 agences de presse membres de l'OANA.
Photo: Phuong Nga/CVN

Pour faire face à ces défis, les agences de presse membres de l’OANA doivent adopter des mesures pour pousser les journalistes à ne pas s’arrêter à la fourniture seule d’informations, mais également à la vérification de celles-ci, dans le but d’apporter au public des informations honnêtes, humaines et correctes. L’innovation et la créativité sont des dimensions primordiales pour la presse moderne. Le directeur général de la VNA a souligné qu’il s’agissait de l’une des raisons pour lesquelles le secrétariat de l’OANA et la VNA avaient décidé de choisir  "Pour un journalisme professionnel et innovant" pour thème de la 44e réunion du Comité exécutif de l’OANA.

Suite aux résultats des précédentes réunions, lors de cet événement, les délégués se concentreront sur les mesures à adopter afin d’améliorer la performance des agences de presse à l’ère numérique, des rapports des Comités technique, de rédaction et de déontologie; d’apporter de nouvelles idées ainsi que l’application de nouvelles technologies dans la production d’informations à l’ère numérique. Une exposition de photos de 11 agences de presse membres de l’OANA, organisée en marge de la réunion, sera également l’occasion de partager des expériences et d’exposer des œuvres de reporters-photographes de la région.

La VNA, l'un des membres actifs de l'OANA

Le président d'OANA, Aslan Aslanov, prend la parole à la réunion.
Photo: Phuong Nga/CVN

L’organisation de cette 44e réunion du Comité exécutif de l’OANA affirme le rôle de la VNA au sein de ce forum journalistique multilatéral. Un point de vue également partagé par le président de l’OANA, Aslan Aslanov. Dans son discours prononcé lors de la réunion, il a souligné la signification importante de l’organisation de la 44e réunion du Comité exécutif par la VNA, laquelle illustre les contributions du gouvernement vietnamien au développement commun de la presse, aidant à approfondir les liens entre les organes de presse et à discuter des problèmes de la presse mondiale. Il a affirmé que la VNA était l’un des membres actifs de l’OANA et du Comité exécutif de ladite organisation. En organisant avec succès cette réunion et en affirmant son engagement pour un journalisme professionnel, la VNA est parvenue de nouveau à affirmer son rôle en tant qu’agence de premier rang dans la région.

Le président de l’OANA s’est déclaré convaincu que cette réunion contribuerait à approfondir la coopération des agences, à renouveler les modalités d’organisation ainsi qu’à créer des mécanismes d’échange d’informations flexibles, au service du développement de la presse régionale.

L’OANA a été fondée en 1961 à l’initiative de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), dans le but de renforcer les échanges et les partages d’informations entre les pays de la région. Après 58 ans, l’OANA comprend actuellement 44 agences de presse de 35 pays de la région. Elle est devenue la plus grande organisation médiatique en termes de superficie géographique des pays concernés et de volume d’informations produites. L’affiliation de plusieurs grandes agences de presse a aidé l’OANA à renforcer son statut au cours de ces six dernières décennies.

Outre un forum journalistique prestigieux dans la région et dans le monde, l’OANA est un forum professionnel de qualité des journalistes de premier rang de l’Asie-Pacifique. Dans leur processus de coopération, les membres de l’OANA cherchent toujours à rendre les activités de l’organisation conformes aux tendances de développement de la presse. Avec ses efforts continus et ses acquis, l’OANA est parvenue à affirmer son rôle en tant qu’organisation journalistique de plus en plus prestigieuse et performante dans le monde.

L’Agence Vietnamienne d’Information a adhéré à l’OANA en 1969 et figure depuis parmi ses membres actifs. Elle diffuse des informations en langues étrangères sur les chaînes de l’OANA afin de présenter les préconisations et politiques du Parti et de l’Etat vietnamiens, mais également de la nature et culture du Vietnam. La VNA a été élue membre du Comité exécutif de l’OANA pour deux mandats triennaux consécutifs, depuis 2013. Il s’agit de la quatrième fois que la VNA organise une réunion du Comité exécutif de l’OANA, après celles en 1989, 1999 et 2005.

Phuong Nga-VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.