22/03/2021 23:49
La vice-directrice du Département de la gestion des ressources en eau du ministère des Ressources naturelles et de l’Environnement, Nguyên Thi Thu Linh, a appelé à des mesures concrètes pour protéger et exploiter durablement les ressources en eau.
>>Le Nam Bô occidental face à la pénurie d’eau douce
>>Le delta du Mékong opte pour un développement adapté au changement climatique

À une usine de traitement d'eau à Bên Tre (delta du Mékong).
Photo : Phuc Hâu/VNA/CVN

Dans une interview accordée à l'Agence Vietnamienne d’Information à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau (22 mars), Nguyên Thi Thu Linh a déclaré que le Vietnam disposait d'abondantes sources d'eau, avec un volume total d'environ 9.434 m3 par habitant et par an.

Cependant, en raison du recours à des sources extérieures, le volume intérieur annuel n'est que de 4.200 m3 par habitant, soit moins que la moyenne de 4.900 m3 par habitant et par an en Asie du Sud-Est, a-t-elle ajouté.

Le Vietnam étant l'un des pays les plus durement touchés par le changement climatique, ses ressources en eau seront gravement et rapidement affectées par les précipitations incertaines et l'élévation du niveau de la mer.

Ces dernières années, les pays situés en amont de grands fleuves ont intensifié l'exploitation de l'eau de fleuves transnationaux, en particulier dans les bassins du Mékong et du fleuve Rouge. La construction de digues et de centrales hydroélectriques sur les cours supérieurs de ces deux fleuves constitue une menace pour la sécurité en eau du Vietnam, selon Nguyên Thi Thu Linh.

Selon la Banque mondiale, la demande en eau pendant la saison sèche au Vietnam augmenterait de 32% d'ici 2030. Onze des 16 grands bassins du pays seraient confrontés à des tensions liées à l'eau.

Les données montrent que pour chaque mètre cube d'eau, le Vietnam ne génère que 2,37 USD de PIB, soit environ un dixième de la moyenne mondiale - de 19,42 USD.

Le Vietnam a jusqu'à présent élaboré un ensemble assez complet de lois répondant à ses besoins de gestion de l'eau dans les temps à venir. Il a révisé et modifié la loi sur les ressources en eau, encouragé les acteurs économiques à développer les ressources et les services en eau, et sensibilisé le public à cet effort. Le pays a également approuvé une planification nationale de ses ressources en eau.

Nguyên Thi Thu Linh a appelé au renforcement de la coopération internationale dans le domaine des ressources en eau, en particulier en améliorant l'efficacité de la coopération avec d'autres pays dans l'utilisation et l'exploitation durables des eaux des fleuves transnationaux.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La collection unique de statues de buffles du peintre-artisan Nguyên Tân Phat

Vung Viêng, un paisible village de pêcheurs à Quang Ninh Les touristes pourront trouver un havre de paix au cœur de la baie de Bai Tu Long, province de Quang Ninh (Nord). Il s’agit du village flottant de pêcheurs de Vung Viêng, qui a conservé sa simplicité et sa tranquillité.