26/02/2021 23:16
Plus de 30 consultants et travailleurs sociaux ont commencé un cours de trois jours financé par l'Australie pour améliorer leur travail auprès des femmes et des enfants victimes de violence dans le contexte de la pandémie de COVID-19.
>>La lutte contre la maltraitance faite aux enfants au débat
>>De belles photos pour aider les enfants victimes d'abus sexuels
>>KOICA soutient les femmes vietnamiennes dans la lutte contre le COVID-19

La représentante nationale d'ONU-Femmes au Vietnam, Elisa Fernandez Saenz.
Photo : VNA/CVN


Parrainé par le gouvernement australien, le cours en faveur de consultants et travailleurs sociaux est co-organisé par l’Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU-Femmes) et le Centre vietnamien pour les femmes et le développement (CWD) dans le cadre d'un projet sur la lutte contre la violence chez les femmes et enfants au milieu du COVID-19.

Les participants travaillent actuellement au CWD à Hanoï, Cân Tho, ainsi que dans les hôpitaux et les centres sociaux de Hô Chi Minh-Ville et de Dà Nang.

Au cours de la formation, ils recevront des connaissances et des compétences pour identifier les symptômes de stress et les types de traumatismes psychologiques, ainsi que pratiquer des méthodes de premiers soins et de soins psychologiques.

Les statistiques ont montré que, dans le contexte de la pandémie, le taux de violence contre les femmes et les enfants au Vietnam et dans le monde a augmenté de 30 à 300%. 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les pousses de bambou contribuent au refus de la pauvreté

Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang coopèrent dans le tourisme Trois provinces de Quang Ninh, Hai Duong et Bac Giang (Nord) s’engagent à accélérer leur coopération interprovinciale pour développer le tourisme, en particulier le tourisme spirituel avec comme principal atout : le complexe paysager de Yên Tu.