31/07/2019 18:43
Au moins 28 personnes, "essentiellement des femmes et des enfants", sont mortes mercredi matin 31 juillet dans l'Ouest de l'Afghanistan lorsque leur autobus a sauté sur une bombe placée en bord de route "par les talibans", ont indiqué les autorités.
>>Deux soldats américains tués en Afghanistan
>>Afghanistan: Trump veut entamer le retrait avant l'élection américaine de 2020

Un passager d'un bus qui a sauté sur une bombe est soigné dans un hôpital à Herat, le 31 juillet en Afghanistan.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Ce matin vers 06h00 (01h30 GMT), un bus circulant entre Kandahar et Herat a sauté sur une bombe placée en bord de route par les talibans. Pour l'instant il y a au moins 28 morts et 10 blessés", a assuré le porte-parole de la police dans la province de Farah (Ouest), Muhibullah Muhib. Selon lui, la bombe était destinée à frapper les forces de sécurité.

Les services du gouverneur de Farah ont confirmé le bilan mais averti qu'il pourrait augmenter. Les talibans n'ont fait aucun commentaire dans l'immédiat.

Ces décès surviennent au lendemain de la publication d'un rapport des Nations Unies regrettant que les civils continuent de mourir et d'être blessés à un rythme "inacceptable" en dépit des discussions visant à mettre fin à des décennies de guerre.

Malgré une baisse de 27% du nombre de victimes au premier semestre 2019 par rapport aux six premiers mois de 2018, 1.366 civils ont été tués et 2.446 blessés, a indiqué la Mission de l'ONU en Afghanistan (Manua) dans un rapport semestriel. Un tiers de ces victimes sont des enfants (327 morts et 880 blessés).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.