20/08/2018 08:47
Le président afghan Ashraf Ghani a déclaré dimanche 19 août un cessez-le-feu de trois mois avec les talibans, à condition que ceux-ci interrompent également les combats, après une récente poussée de violence dans le pays.
>>Attaque contre un centre d'entraînement des services de renseignement à Kaboul
>>Afghanistan: le bilan de l'attentat suicide de Kaboul s'alourdit à 48 morts

Le président afghan Ashraf Ghani, à Bruxelles lors d'un sommet de l'OTAN, le 12 juillet.
Photo: AFP/VNA/CVN

"J'annonce à nouveau un cessez-le-feu à partir de demain (lundi 20 août, peu avant l'Aïd al-adha, la fête musulmane du sacrifice) jusqu'à l'anniversaire du prophète (le 21 novembre) à condition que les talibans fassent de même", a lancé le président Ghani lors d'une intervention télévisée à l'occasion du jour de l'indépendance nationale.

Dans des communiqués séparés, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, et le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, ont dit soutenir cette offre de cessez-le-feu.

"Il n'y a pas d'obstacles pour les pourparlers... Le temps de la paix est venu", a déclaré M. Pompeo à l'égard des talibans. "Nous restons prêts à soutenir, faciliter et participer à des négociations directes entre le gouvernement afghan et les talibans", a-t-il ajouté.

Un premier cessez-le-feu de quelques jours avait été déclaré entre les deux parties en juin dernier pour la fin du ramadan.

L'administration afghane a supprimé "tous les obstacles" à la paix, après avoir consulté dignitaires religieux, partis politiques et société civile, a remarqué M. Ghani. "Nous appelons la direction des talibans à accueillir les voeux de paix longue et véritable des Afghans. Nous les exhortons à se préparer à des discussions de paix basées sur les valeurs et principes islamiques".

L'après Ghazni

L'annonce intervient après dix derniers jours extrêmement violents. Le 9 août, les talibans ont lancé un assaut contre Ghazni, ville stratégique située à deux heures de route de Kaboul. L'armée afghane, appuyée par des raids aériens américains, a peiné plusieurs jours avant de parvenir à les repousser.

Un homme afghan pellette le 15 août des débris d'un marché incendié par les talibans à Ghazni.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le ministre afghan de la Défense, Tariq Shah Bahrami, a communiqué un bilan d'au moins 100 membres des forces de sécurité tués dans la bataille, ainsi que 20 à 30 civils. Le représentant spécial de l'ONU en Afghanistan, Tadamichi Yamamoto, a de son côté cité des estimations faisant état de "110 à 150 victimes" civiles à Ghazni.

Les talibans ont également conquis une base de l'armée afghane dans le Nord-Ouest tandis qu'un attentat du groupe Etat islamique (EI) dans une école de Kaboul a tué au moins 37 personnes, pour la plupart des adolescents.

Le président Ghani n'a toutefois pas mentionné l'EI dans son annonce de cessez-le-feu, bien que ce groupe soit à l'origine de la plupart des attaques les plus meurtrières contre les civils cette année.

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.