12/06/2021 16:01
Les visites aux urgences pour tentative de suicide ont augmenté chez les adolescents durant la pandémie aux États-Unis, particulièrement chez les filles, selon des données publiées vendredi 11 juin par les autorités sanitaires du pays, mettant de nouveau en lumière l'impact psychologique de la crise sanitaire sur cette tranche d'âge.
>>Aux États-Unis, la pandémie renvoie les femmes à la maison
>>Un Marocain sur deux vit le confinement avec anxiété
>>En Russie, les airs s'ouvrent à des enfants handicapés

Les visites aux urgences pour tentative de suicide ont augmenté chez les adolescents durant la pandémie aux États-Unis, particulièrement chez les filles.
Photo : AFP/VNA/CVN

"À partir de début mai 2020, le nombre de visites aux urgences pour des cas suspectés de tentatives de suicide a commencé à augmenter chez les adolescents de 12 à 17 ans, particulièrement chez les filles", ont écrit les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence de santé publique du pays.

Durant l'été 2020 (de fin juillet à fin août), le nombre de ces visites aux urgences chez les adolescents a augmenté de 22% par rapport à la même période en 2019. Puis durant l'hiver (de fin février 2020 à fin mars 2021), la hausse s'est encore accrue, s'élevant à 39% par rapport à 2019.

Dans le détail, pour cette période hivernale, l'augmentation était de 50,6% chez les filles, contre 3,7% chez les garçons.

Les CDC notent que les filles sont de façon constante plus susceptibles de commettre des tentatives de suicide.

"Malgré tout, les résultats de cette étude montrent une détresse plus forte chez les jeunes filles que ce qui avait été jusqu'ici identifié par de précédents travaux durant la pandémie, ce qui renforce le besoin de prêter une plus grande attention à cette population, et d'exercer davantage de prévention", écrivent les CDC.

"Les jeunes représentent un groupe à haut risque car ils ont pu être particulièrement affectés par les mesures" prises pour enrayer la pandémie, ajoutent-ils, citant notamment le manque de contact avec professeurs et camarades de classe, mais aussi l'augmentation de la prise de substances ou l'inquiétude liée à des problèmes d'argent dans les familles.

Les facteurs déclarés ayant conduit à ces tentatives de suicide n'ont toutefois pas été examinés pour cette étude, précisent les CDC.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Le tourisme communautaire, un des atouts de Pù Luông Le tourisme communautaire se développe sur les marges de la Réserve naturelle de Pù Luông, province de Thanh Hoa (Centre). Nature sauvage et paysages pittoresques, il s’agit définitivement d’un endroit de ne pas rater.