10/06/2022 12:42
Une exposition sur le thème "L'art de la gouvernance de l'empereur Minh Mang à travers le patrimoine documentaire de la dynastie des Nguyên" s’est ouverte jeudi après-midi 9 juin à Huê (Centre).
>>À la découverte des monuments historiques de Huê en courant
>>Les livres de métaux précieux de la dynastie des Nguyên
>>Le livre fournit une brève histoire de la dernière dynastie féodale au Vietnam
>>Thua Thiên-Huê approuve les documents de "Cuu Dinh" pour demander la reconnaissance de l'UNESCO

Des patrimoines de l'empereur Minh Mang sont exposés à Huê (Centre).
Photo : Tuong Vi/VNA/CVN

Organisée conjointement par le Centre de préservation des monuments historiques de Huê et celui des archives nationales N°I, cet événement célèbre le 220e anniversaire du règne des Nguyên (1802-1945) et les 40 ans du Centre de préservation des monuments historiques de Huê.

L'exposition présente pour la première fois près de 100 copies de châu ban (documents administratifs d'État), de documents et d’images exclusives, contribuant à éclairer "l'art de la gouvernance nationale", le rôle et l’héritage du roi Minh Mang (1820-1840) dans l'histoire nationale.

Elle se divise en trois parties : famille, gouvernance nationale et politique étrangère.

L’exposition présente près de 100 copies de documents et images d’archives.
Photo : Archives nationales/CVN

Deuxième empereur de la dynastie des Nguyên, Minh Mang est le fils de l'empereur Gia Long. À sa mort en 1820, Minh Mang devient empereur, il entreprend alors la construction de nombreux palais à l'intérieur de la cité impériale et de la cité pourpre interdite de Huê. Il se distingua par son érudition et était connu pour être un souverain ultra-confucéen et anti-occidental qui lança une politique religieuse intolérante vis-à-vis des Chrétiens.

Il fit agrandir la salle du trône et la Porte du Midi. Il fit édifier le temple Thai et le Temple Thê pour le culte des ancêtres, avec des urnes dynastiques. Minh Mang fit également édifier un théâtre, une bibliothèque et le belvédère. Il fit construire son mausolée (1840-1843) à 12 km de Huê. C'est le plus majestueux de la dynastie. Il a également terminé le canal de Vinh Tê près de la frontière avec le Cambodge.

"Au cours de son règne de 21 ans, l'empereur Minh Mang a eu de nombreuses contributions importantes. Le temps est passé, mais la trace laissée par ce roi sur les politiques intérieures et étrangères est encore visible dans des pages de +châu ban+ de la dynastie des Nguyên. Le +châu ban+ est classé au registre Mémoire du monde de l’UNESCO", a souligné Dang Thanh Tùng, directeur des Archives vietnamiennes.

L’exposition prendra fin le 31 août 2022.
Hoàng Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Souvenirs de Hanoï éclairés par Kirigami, l'art japonais du découpage de papier

Nécessité d'une politique de visa plus ouverte pour attirer les touristes étrangers Le nombre de touristes internationaux au Vietnam reste encore limité. Les agences de gestion et de voyages estiment que la politique de visa du pays doit encore être plus ouverte.