01/01/2019 18:29
L’économie nationale a surmonté de nombreuses difficultés en 2018 pour atteindre d’importantes avancées. La croissance a dépassé l’objectif fixé de 0,38 point de pourcentage pour s’établir à 7,08%, soit le plus haut niveau depuis 2008.
>>Panorama de l’économie nationale en 2018
>>Le Vietnam affiche une croissance record en 2018
>>Les dix événements nationaux les plus marquants de 2018

Le Vietnam a réalisé des performances économiques exhaustives en 2018.
Photo: Trân Viêt/VNA/CVN

Il y a sept mois, la Banque mondiale (BM) ne prévoyait que 6,3% de croissance économique pour le Vietnam pour cette année. Mais selon le directeur national de la BM au Vietnam, Ousmane Dione, "la situation a rapidement changé au cours du deuxième semestre de l'année".

"Impressionnant" est le mot qui a été mis en exergue par le directeur national de la BM au Vietnam, Ousmane Dione, en évoquant le cap de la croissance de 7,08% enregistré cette année au Vietnam dans un contexte économique international défavorable.

Détermination du gouvernement

Selon Ousmane Dione, cette croissance, la plus élevée du Vietnam au cours de la dernière décennie, résulte du comportement du gouvernement et de l’appareil du pouvoir qui ont su "écouter puis changer".

"Tous les indices socio-économiques pour 2018 dépassent les objectifs fixés, ce qui est une bonne nouvelle pour le pays", a affirmé le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de la réunion de décembre du gouvernement. Il a annoncé que le taux de croissance du PIB vietnamien a progressé de 7,08% en 2018, un record depuis dix ans.

Le pays a enregistré un excédent commercial de plus de 7 milliards de dollars, a-t-il indiqué, ajoutant que c’était aussi la première fois que son taux de croissance économique doublait celui de l’inflation. La croissance de l’économie nationale a essentiellement été portée par le rebond de la production agricole et le développement des services, du tourisme et de l’industrie, notamment l’industrie manufacturière.

D’après Nguyên Dinh Cung, directeur de l’Institut national d’études économiques, le pays a constaté une nette amélioration dans la croissance du Vietnam qui ne dépend désormais plus de l’exploitation minière et des financements bancaires. Aujourd’hui, notre croissance est dopée par les investissements privés, la hausse de la productivité et par une utilisation à bon escient des ressources humaines.


L’objectif de maintenir l’IPC de 2018 à un chiffre inférieur à 4% a ainsi été atteint. Photo: My Phuong/VNA/CVN

La réforme institutionnelle et administrative par le gouvernement a eu un effet stimulant. La simplification administrative et la suppression de plusieurs procédures ont permis aux entreprises d’économiser du temps et de l’argent. Le secteur privé qui a bénéficié d’un soutien plus fort de l’État se développe vigoureusement.

Les exportations, un succès

Il n’est pas exagéré de dire que l’économie a réalisé des records. L’excédent commercial est estimé à plus de 7,2 milliards de dollars, soit le triple du montant connu en 2017, ce qui permettra d’établir un nouveau record. La valeur totale des exportations du Vietnam en 2018 a atteint 244,72 milliards de dollars, soit une hausse de 13,8% par rapport à l’an dernier, selon le dernier rapport du Département  général des statistiques. Cette croissance a dépassé l'objectif fixé par l’Assemblée nationale (7%-8%), et la Résolution gouvernementale No1 (8%-10%). 

Parmi les produits expédiés à l’étranger, 29 articles représentent un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dollars chacun. Pour la première fois dans l’histoire, les exportations de produits agricoles ont rapporté 40 milliards de dollars. Les exportations du secteur des entreprises à capital 100% vietnamien ont progressé de 17%, par rapport à la croissance de 14% de celles du secteur des entreprises à participation étrangère.

La croissance du crédit était inférieure à 14%, contre les 17-18% des années précédentes. L’indice des prix à la consommation (IPC) en 2018 a augmenté de 3,54% sur un an, et de 2,98% par rapport au mois de décembre 2017. L’objectif de maintenir l’IPC de cette année à un niveau inférieur à 4% a ainsi été atteint. La productivité du travail de l'économie est estimée à 102 millions de dôngs par travailleur (équivalent à 4.512 dollars, soit une augmentation de 346 dollars par rapport à 2017).

"Le gouvernement a réussi à stabiliser l’économie nationale. La Banque d’État a bien joué son rôle en maintenant le taux d’inflation à moins de 4% et en promouvant une politique monétaire et financière flexible, ce qui a permis une croissance impressionnante cette année", indique l’économiste Nguyên Tri Hiêu.

En 2018, 29 produits ont rapporté un chiffre d'affaires à l'exportation de plus d'un milliard de dollars. Photo: Vu Sinh/VNA/CVN

Les entreprises ont su saisir l'occasion

"Nous avons atteint une croissance des exportations d'environ 35% en 2018", a déclaré Nguyên Sy Hoè, directeur général adjoint de la société par actions Phu Tài, en abordant les résultats commerciaux de son entreprise de l'an passé, l'année au cours de laquelle la guerre commerciale États-Unis - Chine a assombri l'économie mondiale.

Phu Tài est un fabricant de meubles en bois pour les magasins Wal-Mart aux États-Unis. M. Hoè a révélé qu'environ 40% du chiffre d’affaires de la société provenaient des États-Unis et que l’entreprise ne cesse d’élargir ce marché potentiel. Alors que bon nombre des producteurs s'inquiètent de l'impact de la guerre commerciale États-Unis-Chine, Phu Tài le voit comme une opportunité pour augmenter les exportations vers les États-Unis.

"Bon nombre d’importateurs américains se tournent vers l'achat de marchandises en provenance du Vietnam. Nous obtenons donc plus de commandes de ce marché", a ajouté M. Hoè.

L'accélération du chiffre d'affaires et les bénéfices réalisés par les entreprises manufacturières telles que Phu Tài a contribué au chiffre impressionnant de l'indice de la production industrielle en 2018, en hausse de 10,2%, supérieur à l'objectif de 9%. Ceci est également considéré comme l'un des succès de l'économie de cette année.

La stabilisation macroéconomique et politique permet au pays de rassurer les partenaires étrangers. Les bons indicateurs de 2018 notamment dans les exportations jettent des bases solides pour une croissance élevée et durable en 2019.

Linh Thao/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le lac Ba Bê, la perle verte du Nord-Est Rendons-nous cette semaine à Ba Bê, le plus grand lac naturel du Vietnam, formé il y a 200 millions d’années. Situé dans le parc national éponyme, dans la province de Bac Kan, à environ 230 km au nord de Hanoï, ce site naturel est l’un des plus beaux du Nord-Est du Vietnam.