03/08/2020 23:15
Le ministère de la Santé a exigé lundi 3 août un renforcement de la prévention et du contrôle de la transmission du COVID-19 dans les établissements médicaux, en particulier pour les personnes vulnérables à l’infection virale.
>>Les étrangers contribuent activement à la promotion de l’image du Vietnam
>>Assurer l’approvisionnement des produits de première nécessité
>>Coronavirus : un nouveau cas signalé, le bilan s’établit à 621

Des fournitures livrées à l’hôpital C de Dà Nang de la ville de Dà Nang.
Photo : VNA/CVN

Dans un texte envoyé aux Comités populaires des provinces et des villes du ressort central, le ministère a souligné que malgré les résultats obtenus dans la lutte contre le COVID-19, l’épidémie évolue de manière très complexe et il y a eu des infections croisées entre patients, agents de santé, proches des patients et soignants.

La maladie devient encore plus dangereuse lorsqu’elle se propage aux patients âgés, à ceux qui souffrent de nombreuses maladies ou à d’autres personnes traitées dans des unités de soins intensifs ou ayant besoin de l’aide de dialyseurs, selon le ministère.

Pour minimiser les conséquences de l’épidémie et assurer la sécurité des patients, du personnel médical et de la communauté, le ministère a demandé aux localités du pays de mettre rapidement en œuvre les mesures anti-coronavirus énoncées dans la dépêche n°1158/CD-BCDQG du 27 juillet du Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle du COVID-19.

Les localités sont invitées à imposer une distanciation sociale dans les endroits bondés des établissements médicaux, à réduire les contacts entre soignants et  patients et à créer un environnement aéré dans les chambres des patients.

Les administrations locales doivent ordonner aux agences compétentes de fournir des soins complets aux patients dans les unités d’aide d’urgence et de soins intensifs; prendre des mesures pour garantir une sécurité maximale et prévenir la transmission du virus aux patients à haut risque, en particulier aux personnes âgées et aux personnes atteintes de maladies existantes; et dépister minutieusement tous les patients et mettre en quarantaine et tester ceux présentant des symptômes épidémiologiques liés au COVID-19.

Elles doivent également recommander aux groupes à haut risque, y compris les personnes âgées et malades, de ne pas se rendre dans les lieux publics ou de rencontrer de nombreuses personnes, selon le ministère de la Santé.

Le ministère a également demandé aux localités de faire effectuer les déclarations de santé électroniques ou les dossiers de santé électroniques, en premier lieu pour les personnes âgées de 60 ans accomplis et celles souffrant de maladies. Le nombre de cas d’infection au nouveau coronavirus au Vietnam s’élève actuellement à 642, dont 374 guérisons et six décès.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.